Autozen : le blog auto au cœur de l'actualité automobile

Découvrez le nouveau Peugeot 5008 : montez à bord et suivez-nous !


La troisième version du SUV familial de la marque au Lion est maintenant disponible. En complément du 3008 qui propose un style de SUV coupé, ce modèle suit également la tendance électrique et présente une nouvelle configuration intérieure.

Le nouveau Peugeot 5008

Dans la foulée du 3008, Peugeot dévoile la version à 7 places 5008. Tout comme pour la génération actuelle, lancée en 2017, le nouveau Peugeot 5008 procède du 3008 dans sa partie avant. Tout comme dans l’habitacle, où il hérite aussi du mobilier étrenné par le 3008. Un i-Cockpit qui a reçu le Trophée de l’Innovation à bord décerné par Autozen, caractérisé notamment par une dalle panoramique incurvée de 21 pouces de diagonale. Une ambiance futuriste mais qui sait rester chaleureuse et dans laquelle l’on se sent bien.

Le Peugeot 5008 a bien grandi

Les deux projets ont été menés en parallèle nous indique Yan Beurel, le responsable des programmes 3008 et 5008 et qui a déjà œuvré sur les générations actuelles des deux véhicules. La différence est clairement visible de profil avec un empattement étiré de 16 cm, soit une distance de 2,90 m entre les essieux pour le plus grand des deux frangins et une longueur totale portée à 4,79 m. C’est tout de même 25 cm de plus que le 3008 et 15 cm de plus que l’ancienne génération. Format très généreux donc pour cette nouvelle itération même si la lunette arrière est plus inclinée.

Lisez aussi  Renault Twingo 4 électrique : Losange solitaire en 2026 ?

Une ergonomie et une modularité repensées

A bord, il y a du changement. A commencer, au second rang, par l’abandon des trois sièges indépendants de taille identique – 33 cm en largeur – en lieu et place l’on trouve une banquette de type 2/3-1/3 au niveau de l’assise et disposant d’un découpage 40/20/40 au niveau des dossiers. Fini l’aménagement typé monospace que le 5008 « 2 » partageait avec les Citroën Grand C4 Picasso / Grand C4 Space Tourer. Le Peugeot 5008 « 3 » offre un agencement conventionnel offrant plus de confort au niveau des places latérales qui sont de taille normale, celle centrale étant réduite en largeur. Cette banquette coulisse sur une amplitude de 15 cm et les dossiers s’inclinent selon 5 positions. Si la modularité reste correcte, on regrettera quand même de ne plus pouvoir escamoter totalement la place centrale dans le plancher.

L’accessibilité au troisième rang, en revanche, ne peut être prise à défaut, Peugeot propose un système dit Easy Access qui, d’un seul geste, soulève la banquette tout en la faisant coulisser vers l’avant. Tous les concurrents ne peuvent pas en dire autant.

Au troisième rang, oubliez les deux sièges indépendants et amovibles de l’actuel Peugeot 5008, place à une banquette dont l’assise est monobloc et les dossiers de type 50/50. L’espace reste suffisant en hauteur comme en longueur pour des adultes de 1,75 m, le coulissement du rang de devant et l’inclinaison des dossiers permet de ne pas voyager avec les genoux sous le menton. Et, à défaut de cave à pied, la disposition simplifiée des glissières au sol offrira un peu plus de place sous l’assise de gauche.

Lisez aussi  Le nombre de bornes de recharge en France : quel secteur est avantagé ?

Un coffre plus petit que son prédécesseur

Le Peugeot 5008 revendique un volume de coffre de 748 dm3 en configuration à 5 places, c’est-à-dire avec les sièges du troisième rang repliés dans la plancher. Lorsque ces derniers sont en place, la capacité de chargement chute à 259 dm3, l’actuel 5008 revendiquait respectivement 780 et 166 dm. Et dans cette configuration, en soulevant le double fond on peut caser verticalement deux valises de type cabine.

Tandis que les moindres recoins du coffre sont utilisables. Ce dont témoigne, en accessoire, un tiroir souple que l’on peut glisser sous les sièges du rang 3. Toujours au chapitre pratico-pratique, le cache bagage à enrouleur dispose d’un logement sous le plancher afin de le ranger, lorsqu’il ne sert pas. La polyvalence du nouveau Peugeot 5008 est certes moindre que celle de son prédécesseur, pour autant, il devrait être à la hauteur des attentes des familles.

5008 un SUV électrique avant tout

Sous le capot, le Peugeot 5008 met l’accent sur l’électrique avec pas moins de trois propositions sur prise. Une variante de 210 ch alimentée par une batterie de 73 kWh homologué pour 502 km d’autonomie, une déclinaison de 230 ch « long range » dont la grosse batterie de 98 kWh octroie un rayon d’action de 660 km et une proposition « dual motor » cumulant 320 ch et quatre roues motrices dont la batterie de 73 kWh permet de rouler 550 km avec une seule charge. Même si Peugeot calque son vocable sur celui de Tesla, la gamme 5008 proposera aussi une version hybride légère avec la technologie 48V de 136 ch en entrée de gamme. Tandis qu’un Peugeot 5008 hybride rechargeable ciblant les entreprises cumulera, quant à lui, 195 ch. Il faudra attendre la fin de l’été pour voir débarquer ce nouveau SUV familial.

Lisez aussi  Les 10 citadines les plus attendues en 2024 : électriques ou thermiques, une sélection prometteuse !