Autozen : le blog auto au cœur de l'actualité automobile

La Porsche Taycan ralentit, comme d’autres véhicules électriques.


Porsche fait face à une baisse des ventes de sa première voiture électrique, la Taycan, alors qu’elle s’apprête à arrêter quelques modèles thermiques.

Porsche confirme sa transition vers l’électrique

N’en déplaise aux Porschistes de la première heure, la marque de Stuttgart fait peu à peu sa transition vers l’électrique. Alors certes le “zéro émission” à l’échappement n’est sans doute pas pour demain, et le moteur thermique devrait continuer à coexister, mais deux modèles essence tireront bientôt leur révérence : les 718 et Macan. En Europe, c’est même déjà le cas puisqu’en raison des nouvelles réglementations de sécurité GSR2, le coupé et le SUV ont déjà tiré le rideau.

Le calendrier de transition vers l’électrique respecté par Porsche

Récemment, Porsche a confirmé, par la voix d’Albrecht Reimold, membre du conseil d’administration de la marque, que cette dernière s’en tient à son calendrier initial pour la transition vers l’électrique. Cité par nos confrères d’Automotive News, il a déclaré que “la plateforme a atteint la fin de son cycle”, faisant référence au fait que le Macan à essence ne sera plus produit au-delà de 2026 pour le reste du monde.

Pour ce qui est des modèles 718, ils s’arrêteront définitivement aussi dès l’année prochaine, on ne sait pas exactement quand, alors que la relève arrivera également en 2025. Mais en 100 % électrique, comme on le sait déjà. Tout comme le Macan à batterie qui arrivera sur les routes dès le second semestre de cette année. Mais Porsche ne serait-il pas en train de se demander s’il a pris une bonne décision avec ses véhicules à batteries ?

Lisez aussi  Volkswagen réduit prix voitures électriques : ID.3 à moins de 40 000 €

Les défis de Porsche dans le marché des voitures électriques

On le sait en effet, les ventes de voitures électriques, si elles continuent de progresser, ne sont plus aussi solides qu’elles l’ont été. Et Porsche ne fait pas exception à la règle puisque la production de la Taycan, son tout premier véhicule électrique, ralentit. Selon le média allemand local Stuttgart Nachrichten, la production de la berline électrique, tout juste restylée, devrait passer à un seul shift dans l’usine de Zuffenhausen. En cause, des demandes en baisse par rapport aux prévisions, qui peuvent s’expliquer par plusieurs facteurs : déjà parce que les personnes qui voulaient passer à l’électrique l’ont déjà fait. Ensuite parce que la demande chinoise pour la Taycan est en baisse en raison de véhicules chinois moins chers produits sur place mais aussi parce que la clientèle de l’Empire du milieu en demande de véhicules allemands haut de gamme préfère les moteurs à combustion. Reste maintenant à savoir si le Macan électrique, suivi des Cayman et Boxster électriques, arriveront à redresser la barre et à justifier la stratégie d’électrification de la marque.

Les vraies autonomies des meilleures voitures électriques

Comparez les vraies autonomies des meilleures voitures électriques d’après notre cycle de mesures normalisé. Capacité de batterie, consommation, autonomie, on vous dit tout !