Autozen : le blog auto au cœur de l'actualité automobile

Transition vers voiture électrique : chiffre effrayant des conséquences


Les équipementiers automobiles en Allemagne sont actuellement touchés par la crise, ce qui conduit à des suppressions de postes. Une étude récente ne laisse pas présager un avenir prometteur pour l’emploi automobile dans le principal marché automobile d’Europe.

Le bain de sang de l’emploi automobile a-t-il déjà débuté ?

7150 postes chez Continental, 12 000 à risque chez ZF et 3200 chez Bosch, l’hémorragie est importante en Allemagne où le niveau de commande en baisse et les perspectives pas toujours réjouissantes sur les ventes de véhicules neufs dans les années à venir ont conduit les PDG de ces grands équipementiers à prendre des décisions drastiques.

Dernière nouvelle en date : Forvia (créé entre le français Faurecia et l’allemand Hella) devrait supprimer 10 000 postes dans les 5 ans à venir. Et ce ne pourrait être que le début de la mésaventure pour le secteur, comme l’explique un maître de conférence en économie automobile à l’Université de Hanovre : « les quelque 310 000 collaborateurs en 2018 et 2019 appartiennent au passé ». Pire, l’industrie pourrait en perdre beaucoup plus que prévu.

Les Français appauvris en 2023 et prêts à se tourner vers la voiture chinoise ?

C’est la donnée qui fait froid dans le dos, mais tend à corroborer les estimations faites depuis 3 ans et l’essor du véhicule électrifié et plus particulièrement électrique en Europe. Un moteur, une batterie, mais nul besoin de turbo, embrayages, injecteurs, arbres à cames… tout un secteur qui doit se réadapter. Au prix d’un sacrifice sur les ressources humaines qui pourrait s’élever à un peu plus de 30 % de postes en moins : 200 000 salariés en 2030, contre 270 000 à l’heure actuelle en Allemagne.

Lisez aussi  Kia EV5, le SUV électrique, démarre à moins de 20 000 € en Chine.

Plutôt inquiétant, d’autant plus que de notre côté du Rhin la situation n’est guère reluisante non plus : le déficit commercial en France est resté très nettement dans le rouge en 2023, principalement à cause… de l’industrie automobile, qui a battu son record historique (- 24 milliards d’euros). Pour l’heure, la fameuse réindustrialisation en France avec le véhicule électrique ne fait donc pas son effet.

Comparez les vraies autonomies des meilleures voitures électriques d’après notre cycle de mesures normalisé. Capacité de batterie, consommation, autonomie, on vous dit tout !