Autozen : le blog auto au cœur de l'actualité automobile

Toyota Yaris hybride 2024 : moteur 130 ch, consommation urbaine incroyable


La Toyota Yaris, présente sur le marché depuis quatre années, bénéficie cette année d’une mise à jour technique appréciable. En plus d’une puissance accrue, elle affiche également une consommation réduite en milieu urbain. Impressionnant !




Article sur la Toyota Yaris

La Toyota Yaris : une mise à jour pour une meilleure expérience urbaine

Une petite voiture adaptée à la ville

La quatrième génération de la Toyota Yaris, lancée en 2020, est une petite voiture urbaine réussie. Avec ses dimensions compactes de 3,94 mètres, son design mignon et sobre, la Yaris est parfaite pour les déplacements en ville. Cependant, elle est moins polyvalente que la Renault Clio ou la VW Polo, qui offrent plus d’espace et de silence pour les trajets hors de la cité. C’est pourquoi Toyota a décidé d’une mise à jour pour répondre aux attentes de ses clients.

Plus de puissance sous le capot

La Yaris « 2024 » voit sa puissance passer à 130 chevaux en finition haute, contre 116 chevaux auparavant. Cette augmentation de puissance est principalement due à des améliorations au niveau de la chaîne de traction, en particulier sur la partie électrique. Le moteur 3 cylindres atmosphérique de 1,5 litres conserve ses 91 chevaux, mais le nouveau moteur électrique voit sa puissance augmenter à 83 chevaux. De plus, l’électronique exploite davantage de puissance de la petite batterie lithium-ion. Grâce à ces modifications, la Yaris peut rouler en mode électrique à des vitesses plus élevées, autour de 50 km/h, et le moteur thermique ne se déclenche plus systématiquement à 15 km/h comme c’était le cas auparavant. De plus, la petite batterie se recharge plus rapidement lors des phases de décélération et de freinage, ce qui entraîne une baisse de la consommation en ville.

Lisez aussi  Tesla Model 3 moins fiable que Dacia Logan : étude allemande

Une consommation record en ville

Sur notre base de Montlhéry, la Toyota Yaris millésime 2024 a établi un nouveau record de consommation en ville. La consommation moyenne a atteint seulement 2,9 l/100 km, confirmant ainsi que la Yaris est la voiture la plus sobre que nous ayons jamais mesurée sur ce parcours urbain. Il est important de noter que cette valeur est mesurée indépendamment avec notre débitmètre, branché sur le circuit de carburant. Moins de 3 litres aux 100 kilomètres en ville, c’est véritablement un exploit. En termes de coût, en tenant compte du prix moyen du SP95-E10 à 1,91 €/litre, cela revient à 5,53 € pour 100 km parcourus. C’est étonnamment peu cher. En revanche, les consommations sur route et autoroute sont légèrement plus élevées que celles de la version 116 ch. En moyenne pondérée (40% ville, 40% route et 20% autoroute), la consommation reste identique.

Conclusion

Il est important de souligner que cette nouvelle mécanique n’est disponible que sur les finitions les plus hautes de la Yaris, à savoir Première et GR Sport. Nous recommandons notamment la finition « Première », car la GR Sport, bien que sportive, est plus ferme en raison de ressorts plus rigides et d’amortisseurs plus durs. Cependant, la Yaris est plus que jamais la voiture qui consomme le moins en ville parmi les modèles actuellement disponibles. Si vous vous déplacez principalement en milieu urbain, vous y trouverez votre compte.