Autozen : le blog auto au cœur de l'actualité automobile

Renault relance le monospace avec un Espace électrique


Renault envisage d’élargir sa gamme électrique à de nouveaux segments grâce à une plateforme flexible capable d’accueillir de nombreux modèles différents.

Renaissance du monospace : le retour de l’Espace

Si vous demandez à un jeune de moins de 20 ans ce qu’est un monospace, ce n’est même pas sûr qu’il sache exactement quoi répondre. En revanche, parlez-lui de SUV, et là il devrait savoir. C’est logique, puisque les monospaces ont peu à peu perdu du terrain avant de tout simplement disparaitre au profit des véhicules au look baroudeur.

Le Renault Espace : un retour aux sources

Pourtant, grâce à sa nouvelle plate-forme AmpR Medium, Renault pourrait bien se permettre de penser à un nouveau véhicule pour la famille, spacieux, sur le modèle du premier Espace, sorti en 1984. « C’est quelque chose que nous envisageons », a répondu Olivier Brosse, directeur de la plateforme AmpR à nos confrères anglais d’Autocar, interrogé sur la possibilité, ou non, de ressusciter le monospace.

Défis techniques et design rétro

Une chose est sûre, c’est que l’on a plus vu autant de monospaces que ces derniers mois, notamment avec l’impulsion des marques chinoises (Zeekr 009 et son cousin Volvo EM90, Xpeng X9…), ou japonaises comme avec le luxueux Lexus LM. Et sans oublier évidemment le Volkswagen ID.Buzz, 100 % électrique. À ce propos, l’électrique pourrait poser quelques soucis dans le développement de ce futur monospace.

En effet, un Renault Espace électrique dépasserait probablement les 2 tonnes. Et avec un tel poids, il vaudrait mieux qu’il soit proposé en propulsion. Or la plateforme AmpR Médium telle qu’elle existe déjà sur les Mégane et Scenic électriques, est une traction, ce sont les roues avant qui sont motrices. Par ailleurs, comme le souligne Autocar, on peut aussi très bien imaginer que cette renaissance de l’Espace en tant que monospace se fasse en suivant les codes néo-rétro des futures productions de la firme au Losange, les futures Renault 5, 4 et Twingo. Nul doute que les formes très « boxy » de la première génération de Renault Espace, réinterprétée à la sauce moderne, pourraient avoir autant de succès que la future R5 électrique. Et pourquoi pas, rendre les SUV (enfin) désuets ?

Lisez aussi  Ford Puma électrique : le futur SUV électrique se dévoile

Le monospace de demain

Alors que Renault chercherait à élargir sa gamme de véhicules électriques sur de nouveaux segments pour les années à venir, le responsable a précisé : « techniquement, je pense que c’est possible, mais nous devons d’abord voir si le monospace serait bien accepté par les clients européens ». Une chose est sûre, l’idée de faire revivre le monospace et de proposer une option spacieuse et familiale semble intéressante, d’autant plus que les monospaces font un retour en force sur le marché automobile. Reste à voir si Renault réussira à allier les défis techniques et le design rétro pour créer le monospace de demain.