Autozen : le blog auto au cœur de l'actualité automobile

Renault présente un nouveau moteur électrique : quels avantages pour vous ?


Bien que les voitures électriques soient perçues comme une solution moderne et technologique, elles ne sont pas exemptes du phénomène d’obsolescence, impulsé dans ce cas par l’évolution rapide de la technologie. Renault, en partenariat avec Valeo, est en train de développer un nouveau moteur électrique, l’E7A, qui équipera les futurs modèles de la plate-forme CMF-EV à partir de 2027, offrant une série d’améliorations par rapport au moteur actuel.

Les voitures électriques et l’obsolescence technologique

Les voitures électriques, bien qu’étant considérées comme modernes et hautement technologiques, ne sont pas à l’abri de l’obsolescence. Cependant, contrairement à l’obsolescence programmée des téléphones et des appareils électroménagers, l’obsolescence des voitures électriques est induite par le progrès technologique.

Renault travaille actuellement sur la conception d’un nouveau moteur électrique, en partenariat avec l’équipementier Valeo. Ce moteur, appelé E7A, équipera les modèles basés sur la plate-forme CMF-EV à partir de 2027. Comparé au moteur actuel de la Mégane E-Tech, nommé 6AM, le nouveau moteur offrira plusieurs améliorations significatives.

Les avantages du nouveau moteur électrique

L’une des améliorations les plus importantes est la puissance, qui pourra atteindre jusqu’à 200 kW, soit plus de 270 chevaux, contre 220 chevaux actuellement. En outre, Renault promet une consommation d’énergie équivalente, ce qui se traduira par un meilleur rendement.

Un autre avantage majeur est l’accès à la technologie 800V, qui permettra de recharger les voitures électriques sur des super-chargeurs allant jusqu’à 350 kW. Cela réduira considérablement le temps de recharge sur autoroute lors des longs trajets. Actuellement, seuls quelques modèles haut de gamme du groupe VW, Porsche Taycan et Audi e-Tron GT, ainsi que certaines Kia et Hyundai, bénéficient de cette technologie.

Lisez aussi  Volkswagen Transporter (2025) : nouvel intérieur et dimensions dévoilés

La co-production entre Renault et Valeo

Le nouveau moteur électrique est co-produit par Renault et Valeo. Renault est responsable du rotor, une technologie qu’il maîtrise depuis la première Zoé en 2012. Cette technologie permet d’éviter l’utilisation de terres rares, qui sont souvent importées de Chine et dont l’approvisionnement n’est pas entièrement contrôlé par l’Europe et la France. D’un autre côté, Valeo fabrique le stator en utilisant une technologie appelée Hairpin, qui permet d’augmenter la densité de cuivre et donc la puissance du moteur.

Enfin, Renault annonce que le nouveau moteur sera également 30% plus compact que le moteur actuel, ce qui sera avantageux pour les modèles citadins ou compacts où l’espace est limité.

Conclusion

Il faudra attendre 2027 pour voir les premières voitures équipées du nouveau moteur électrique en série. Cependant, ces innovations promettent d’améliorer significativement les performances des voitures électriques de Renault, offrant une puissance accrue, une consommation d’énergie équivalente et un temps de recharge réduit sur autoroute.