Autozen : le blog auto au cœur de l'actualité automobile

Renault-Nissan-Mitsubishi: les futures « wattures » de l’alliance


Les ressources seront mutualisées par Renault, Nissan et Mitsubishi afin de faire face aux changements induits par le passage à l’électrique, ce qui va perturber les conventions traditionnelles.

Nissan Micra et Renault 5 : une collaboration étroite


En 2022, la Nissan Micra sera remplacée par une cinquième génération, qui cherchera son inspiration du côté de la Renault 5 E-Tech électrique. La future Micra partagera la plateforme technique CMF-BEV développée par Ampère avec la Renault 5, ainsi que son site de production à Douai. Ce sera donc un véritable « reskin » de la Renault 5, avec une nouvelle peau apposée sur la structure existante. Pour nous donner un aperçu de cette collaboration, l’Alliance Renault-Nissan a déjà publié un court film mettant en évidence les similitudes entre la R5 et la Micra.

La future Mitsubishi Colt et le SUV Mitsubishi ASX 100% électriques


La prochaine version de la Mitsubishi Colt ne sera plus une copie conforme de la Renault Clio 5 restylée, mais elle optera également pour une motorisation électrique à 100%. Elle sera fabriquée dans l’usine de Douai, de la même manière que la Nissan Micra. De plus, le SUV Mitsubishi ASX passera également à une motorisation électrique et devrait bénéficier de la base technique CMF-BEV de la future Renault 4L. Cependant, ces prochaines générations de Colt et d’ASX auront chacune un look spécifique, mettant fin à l’ère du clonage pour la marque Mitsubishi.

Les futurs véhicules électriques britanniques : Juke, Leaf et Qashqai


L’usine de Sunderland, au Royaume-Uni, sera le berceau des nouvelles générations du Juke, de la Leaf et duQashqai, qui seront tous trois électriques. La remplaçante de la Leaf, prévue pour 2025, abandonnera la silhouette d’une berline compacte au profit de celle d’un SUV. Quant au nouveau Juke électrique, il est prévu pour 2026. Nissan et Renault prévoient également de mutualiser leurs véhicules électriques du segment C en Europe, y compris le Qashqai. De plus, ils envisagent d’utiliser une architecture commune de 800 volts pour accélérer les temps de chargement.

Lisez aussi  En 2024, le Volvo EX30 pourrait bien avoir droit au bonus, finalement.