Autozen : le blog auto au cœur de l'actualité automobile

Renault 5 électrique défie cinq concurrentes : une large gamme made in France


La Renault 5 E-Tech électrique sera disponible chez les concessionnaires de la marque au losange à partir de septembre prochain. Cette voiture électrique polyvalente visera à la fois la Citroën ë-C3 abordable et la Lancia Ypsilon élégante, tout en ayant comme concurrentes directes la Peugeot e-208 et l’Opel Corsa électrique. La Mini sur prise sera aussi considérée comme une concurrente potentielle. Cependant, il convient de noter que l’anglaise se concentre davantage sur la future Alpine A290.

Renault 5 E-Tech : une star attendue pour septembre 2024

La Renault 5 E-Tech 100% électrique est la vedette du salon de Genève 2024. Avec une gamme comprenant trois niveaux de puissance (70, 90 et 110 kW) et deux capacités de batterie (40 et 52 kWh), la R5 vise un large public.

La concurrence déjà présente

La Citroën Ë-C3 sera la première concurrente de la Renault 5. Dotée d’une puissance de 83 kW et d’une batterie de 44 kWh, elle offre une autonomie de 320 km selon le cycle WLTP. La Peugeot e-208 et l’Opel Corsa Electric, toutes deux équipées de machines électriques de 136 et 156 ch, sont également des concurrentes directes. La Lancia Ypsilon, prévue pour 2024, apportera une touche premium à cette compétition.

La Peugeot e-208 dans la course

La Peugeot e-208, lancée en 2019, propose deux niveaux de puissance (136 et 156 ch) et une batterie de 52 kWh, offrant une autonomie de 400 km. Elle est donc en concurrence directe avec la Renault 5.

Lisez aussi  La galère n'est pas finie pour recharger sa voiture électrique en entreprise

La Mini électrique en avance

La Mini Cooper E est la première version électrique de la Mini, fabriquée en Chine. Elle propose deux niveaux de puissance (184 et 218 ch) avec un prix de base de 34 000 €, plus élevé que la Renault 5. Cependant, les versions haut de gamme de la R5 et de l’Alpine A290 auront des tarifs similaires à celui de la Mini.