Autozen : le blog auto au cœur de l'actualité automobile

Renault 4 fourgonnette (2025) : la 4L électrique aussi en version utilitaire


La Renault 4 E-Tech électrique sera disponible en berline et en fourgonnette en 2025. Ce modèle est l’héritier à la fois de la F4 et de la Matra Simca Rancho.

Où s’arrêtera la frénésie néo-retro de Renault ?

Après la Renault 5 promise dès janvier 2021 qui sera dévoilée le mois prochain, la 4L annoncée par un concept-car au Mondial de l’Auto à Paris à l’automne 2022 et qui arrivera dans la gamme en 2025, sans oublier la Twingo attendue en 2026, le losange creuse encore ce même sillon.

Un beau duo pour la R4

En effet, une déclinaison fourgonnette de la célèbre Quatrelle viendra en renfort. Lors de sa Renaulution, en 2021, Luca de Meo, l’a officialisé avec une silhouette typique à peine esquissée. Mais le message est passé.

Cette déclinaison utilitaire, mais pas seulement, une Renault F4 vitrée sera aussi de la partie, viendra compléter par le bas la gamme du Renault Kangoo. Un peu comme à l’époque de sa version Bebop, celle à la silhouette disgracieuse bâtie sur un empattement raccourci qui n’a pas connu un franc succès commercial.

Plus beau qu’un Kangoo Be Bop

Cette fois, les designers sous la houlette de Gilles Vidal auront pris la peine de soigner le style évitant l’écueil d’un pavillon trop haut au moyen d’une cabine avant de Quatrelle conventionnelle. Le décroché avec la partie arrière équilibrant l’ensemble. Et surtout, il assure la filiation avec la Renault Express – la supercinq camionnette commercialisée entre 1985 et 2000 – et davantage encore avec son aïeule la Renault 4 Fourgonnette lancée au début des années 1960.

Lisez aussi  Prix Renault Rafale hybride : étonnamment moins cher que l’Espace !

De plus avec ses atours de baroudeurs, cette Renault 4 E-Tech fourgonnette aura des allures de petite Matra-Simca Rancho, l’ancêtre tricolore des SUV qui fut au catalogue entre 1977 et 1984.

L’utilitaire urbain idéal ?

Cet engin de petit format, autour de 4,25 m au moyen d’un porte à faux arrière étiré, la Renault 4 berline mesurant pour sa part 4,16 m, reprendra le flambeau des petits fourgons rivaux du Kangoo court à l’instar du trio Citroën Nemo, Fiat Qubo et Peugeot Bipper qui furent au catalogue de 2007 à 2017.

Un gabarit compact adapté aux zones urbaines mais offrant aux artisans un volume capable de charger un euro palette. Cette variante cubique de la Renault 4 sera assemblée aux côtés de la berline dans l’usine de Maubeuge dans le nord de la France.