Autozen : le blog auto au cœur de l'actualité automobile

Porsche Taycan 2024 : restylage précoce pour berline électrique allemande


En 2015, au salon de Francfort, la Porsche Mission E a suscité une grande admiration. En 2019, la version de série, rebaptisée Porsche Taycan, a fait son entrée sur le marché des voitures électriques. En 2024, après avoir vendu 150 000 exemplaires, la première phase de la mission est accomplie. Maintenant, il est important de se maintenir au sommet.

Porsche Taycan : une évolution discrète mais nécessaire


En 2019, Porsche a fait son entrée dans le domaine de la mobilité électrique avec la sortie de sa berline sportive, la Taycan. Depuis, ce modèle s’est décliné en version break (Taycan Sport Turismo) et en version break « SUV » (Taycan Cross Turismo). En seulement cinq ans, Porsche a réussi à vendre 150 000 unités de la Taycan, avec une clientèle majoritairement située aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, en Allemagne et en Chine.

Malgré ce succès, Porsche ne souhaite pas se reposer sur ses lauriers. Afin de rester compétitif sur le marché, le constructeur a décidé d’apporter quelques évolutions cosmétiques à la Taycan, sans pour autant bouleverser ses fidèles clients. Les changements sont donc assez discrets, avec un léger remodelage du bouclier avant et l’ajout de crochets verticaux à l’arrière sur la version Turbo. Un détail que l’on retrouve également sur le nouveau Porsche Macan électrique.

Des améliorations techniques significatives


Outre ces changements esthétiques, Porsche a également apporté des mises à jour et des améliorations techniques à la Taycan. La marque indique que toutes les versions de la gamme sont désormais plus rapides à l’accélération. Par exemple, la Taycan passe de 0 à 100 km/h en 4,8 secondes, tandis que la version Turbo S réalise cette même performance en seulement 2,4 secondes, ce qui représente des gains respectifs de 0,6 et 0,4 secondes. Ces améliorations sont rendues possibles grâce à l’augmentation de la puissance du moteur électrique arrière, qui gagne désormais 80 kW (environ 110 ch).

Lisez aussi  En 2024, le Volvo EX30 pourrait bien avoir droit au bonus, finalement.

L’autonomie de la Taycan a également été améliorée, avec une progression de 35%. Cela se traduit par une augmentation de la distance parcourue sans recharge, qui est désormais de 175 km de plus. Ainsi, la version de base de la Porsche Taycan peut parcourir jusqu’à 678 km avec une seule charge, et même 821 km en milieu urbain. De plus, le temps de recharge a été considérablement réduit. Auparavant, il fallait 37 minutes pour recharger la batterie de 10 à 80% de sa capacité. Avec la phase 2 de la Porsche Taycan, ce temps de recharge est désormais de seulement 18 minutes. Cela est rendu possible grâce à la technologie 800V, qui permet une charge en 320 kW, soit 50 kW de mieux. De plus, la capacité de la batterie est passée de 93 kWh à 105 kWh.

En termes de confort de conduite, toutes les versions de la Porsche Taycan sont désormais équipées de série de la suspension pneumatique adaptative. Le Porsche Active Ride est également disponible en option sur les versions à quatre roues motrices. Malgré l’ajout de ces équipements, Porsche annonce avoir réussi à réduire le poids de la voiture de 15 kg.

En conclusion, le restylage de mi-carrière de la Porsche Taycan apporte des améliorations significatives tant sur le plan technique que sur le plan esthétique. Grâce à ces évolutions, Porsche se positionne toujours en tête de la compétition sur le marché de la mobilité électrique.