Autozen : le blog auto au cœur de l'actualité automobile

Peugeot met fin officiellement au label PSE.


En 2021, Peugeot avait prévu de doter toute sa gamme du label PSE, notamment les modèles 208, 308 et 3008, pour les améliorer davantage. Cependant, seule la Peugeot 508 a finalement bénéficié de cette initiative. Est-ce regrettable ? Ou non ?

Fin du label PSE pour Peugeot

Pour la marque au lion, le label PSE, acronyme de Peugeot Sport Engineered, n’aura pas fait long feu. Apparu en 2020 sur la Peugeot 508 en 2020 et reconduit avec le restylage du modèle en 2023, le badge ne perdurera pas. La P-DG de Peugeot, Linda Jackson a déclaré qu’il n’y avait pas d’avenir pour ce label, la priorité de la marque étant désormais l’électrification. Dommage car les deux ne sont pas forcément incompatible, pour preuve chez Volkswagen les ID.7 et ID. Buzz GTX n’ont pas peur d’hausser le ton avec une paire de machines électriques, une transmission intégrale de facto et au cumul 340 ch sous le capot.

La 9X8 sans modèle sportif de série

Quant on sait que la plateforme STLA Large tout juste étrennée par le Jeep Wagoneer S et qui servira par la suite aux Alfa Romeo Stelvio, en 2026, puis Giulia, en 2027, sera en mesure d’accueillir des puissances jusqu’à 1 000 ch, une Peugeot wattée surboostée serait techniquement envisageable. Idem à l’autre bout du spectre avec une future Peugeot 208 électrique attendu en 2026 qui aurait très bien pu hériter de l’électromoteur de 240 ch étrenné par l’Alfa Romeo Junior et qui surtout fera les beaux jours en 2025 de la Lancia Yspilon HF. Mais non, Peugeot malgré son engagement dans le Championnat du Monde d’Endurance avec son Hypercar 9X8 ne souhaite pas capitaliser sur la performance pour ses modèles de série.

Lisez aussi  Car électrique et crash-test : quels dégâts ?

Un volte-face de Peugeot causé par l’électrique

La patronne de la marque au lion a déclaré au média britannique Autocar « Pour être honnête, nous avons pensé à [élargir la gamme avec des modèles PSE], mais ensuite la priorité a été donnée à l’électrification pour laquelle Stellantis a dû investir 40 milliards d’euros. De quoi bâtir une gamme complète de voitures électriques d’ici la fin de cette année, où chaque modèle aura une version électrique. Ainsi vous devez établir vos priorités ».

Peugeot 508 PSE : Un futur collector ?

Pour mémoire, la Peugeot 508 PSE recèle un moteur essence 1.6 PureTech fort de 200 ch couplé à deux machines électriques – 110 ch à l’avant et 113 ch à l’arrière – la puissance cumulée est de 360 ch pour une valeur de couple de 520 Nm ce qui en fait la modèle le plus performant de la gamme. Une technologie qui a aussi servi la confidentielle cousine DS9 E-Tense 4X4 360 ch. Pour terminer sur une note positive, Linda Jackson ne ferme pas définitivement la porte à de futurs modèles haute performance chez Peugeot, à condition bien sûr qu’ils soient totalement électriques. Mais rien n’est acté pour l’instant.