Autozen : le blog auto au cœur de l'actualité automobile

Peugeot e-3008 électrique : une petite batterie suffit-elle pour son autonomie ?


Nous avons enfin soumis le nouveau Peugeot e-3008 électrique à notre base de mesures à Montlhéry. Nous avons examiné ses autonomies, qui sont globalement convaincantes même si nous avons identifié certaines limites dans certaines situations d’utilisation.

Le nouveau Peugeot 3008 : une troisième génération prometteuse

Le nouveau Peugeot 3008 doit relever un défi important. Bien qu’il ne puisse probablement jamais atteindre les ventes de son prédécesseur, qui a conquis plus de 1,5 million de clients entre 2017 et 2024, la troisième génération de ce SUV compact Peugeot doit réussir. Ses atouts sont indéniables, avec un design de SUV « coupé » moderne, un intérieur repensé pour être à la pointe de la modernité et de la fonctionnalité, ainsi que des versions entièrement électriques. Pour le moment, seule la variante de 210 ch est disponible à la commande, au prix de 44 990 € avant déduction de bonus CO2 pour les personnes éligibles.

Une autonomie prouvée pour la version électrique

La version du Peugeot e-3008 équipée d’une batterie de 73 kWh offre une autonomie convaincante. Sur autoroute, ce SUV familial peut parcourir jusqu’à 300 km avec une seule charge, en tenant compte des mesures effectuées à une température de 14 degrés. Sur route, il peut atteindre près de 380 km avant d’être à vide, avec une température de 19 degrés. En ville, il est donc facile de parcourir entre 450 et 500 km sans devoir recharger. Il convient de noter que lors de la recharge, 81,2 kWh peuvent être remis dans la batterie, ce qui correspond à une consommation de 12% par le chargeur.

Lisez aussi  Recharge de voiture électrique en vacances : ce n'est pas toujours facile

Cependant, il faut noter que les performances de l’autonomie peuvent varier dans des conditions météorologiques plus froides. En effet, lors de nos tests en conditions réelles et par temps plus frais, nous avons constaté une consommation de batterie plus importante que lors de tests réalisés dans d’autres véhicules électriques. Par exemple, 45% de batterie ont été consommés en seulement 140 km de conduite urbaine et périurbaine, effectués à des vitesses légales et à des températures comprises entre 3 et 13 degrés. Il est important de noter que lors des périodes de conduite les plus froides, nous n’avons pas préchauffé la batterie et l’habitacle pour optimiser la consommation lors des premières minutes. De plus, il est essentiel d’interagir avec la voiture et de planifier ses déplacements pour gérer au mieux l’énergie.

Conclusion

En conclusion, le nouveau Peugeot 3008 présente une autonomie satisfaisante dans la plupart des conditions de conduite. Cependant, il convient de prendre en compte les variations de performance liées aux conditions météorologiques plus froides. Il est donc recommandé de planifier les déplacements et d’optimiser l’utilisation de l’énergie pour une expérience de conduite électrique optimale.