Autozen : le blog auto au cœur de l'actualité automobile

Peugeot 208 : aperçu de son avenir en 2026 !


La future Peugeot 208, lancée en 2019, recevra une mise à jour en 2026 afin de maintenir une offre abordable de motorisation thermique dans le segment des berlines polyvalentes pour la marque au lion.

Peugeot 208 : une vision claire de l’électrique

Il n’y aura pas de rétropédalage faisant désordre chez Peugeot au sujet de l’électrique. Contrairement à la Fiat 500e qui, dès ses débuts, s’est clairement positionnée en chantre du 100% électrique et qui, par manque de résultats commerciaux suffisants, adoptera finalement des motorisations thermiques hybrides, la Peugeot 208 a pris les devants.

La troisième vie de la Peugeot 208

Née en 2019, la seconde mouture de la citadine du lion jouera les prolongations tout comme le SUV Peugeot 2008. Elle ne fera pas valoir ses droits à une retraite bien méritée à l’horizon 2026 et poursuivra sa route jusqu’en 2030. En effet, elle accompagnera sa remplaçante qui, elle, sera 100% électrique et pourra même s’offrir le luxe de monter en gamme.

Pour rester dans le coup et aussi dans le coût, la Peugeot 208 « 2 » bénéficiera d’un second restylage après celui qui a eu lieu en 2023. Histoire que son museau ne paraisse pas vieillot face à la future Renault Clio 6 qui sera sa rivale immédiate. Son bouclier sera donc une nouvelle fois remanié mais pas question pour les stylistes du lion de retoucher les phares, les ailes avant et le capot. Ce serait beaucoup trop cher pour un véhicule qui fera office d’entrée de gamme pour l’offre citadine de la marque.

Lisez aussi  Quelle valeur pour le VW Touareg hybride rechargeable (381 ch) en 2024 ?

Une future 208 quasi premium

En effet, la Peugeot 208 « 2 » phase 3 – qui ne battra pas le record de la Clio dont la seconde génération est allée jusqu’à la phase 5 – sera plus accessible financièrement que la 208 « 3 » qui étrennera la plateforme technique STLA Small et bénéficiera d’un volant ultra sophistiqué avec des commandes tactiles et une direction by wire sans liaison mécanique avec les roues avant annoncé par le concept car Peugeot Inception présenté en janvier 2023 au CES de Las Vegas et qui a pris un bain de foule en France au salon Viva Tech non loin du Tesla Cybertruck.

Des friandises technologiques auxquelles n’aura bien évidemment pas droit « l’ancienne » 208 dont le rôle sera de maintenir une offre thermique à prix raisonnable. Elle délaissera les motorisations électriques de 136 et 156 ch et se focalisera sur la version hybride légère dotée de la technologie 48V associée au moteur à trois cylindres essence 1.2 PureTech en 100 ch.

L’héritière de la Peugeot 206+

D’une certaine manière, cette Peugeot 208 « 2 » phase 3 reprendra le flambeau des 206+ (photo ci-dessus) et 207+ concurrentes à l’époque des Renault Clio 2 Campus. Ainsi sur le segment B des belines citadines polyvalentes, Peugeot fera coup double avec une complémentarité astucieuse. Dans le camp d’en face, Renault misera sur la Clio 6 dont nous vous parlions plus haut et sur la Renault 5 E-Tech 100% électrique, une stratégie somme toute divergente.