Autozen : le blog auto au cœur de l'actualité automobile

Nouveau break électrique européen : prix Peugeot e-308 SW


On peut désormais commander la Peugeot e-308 SW, qui est le premier break électrique d’une marque européenne.

La Peugeot e-308 SW : le premier break électrique européen

Les grincheux nous rétorqueront qu’il existe déjà un break électrique en Europe. Mais la MG5 n’a rien d’européen : elle est construite par une marque anglaise (ou plutôt un groupe chinois) et produite en Chine. Non, le vrai premier break électrique 100 % européen est bien une Peugeot. La e-308 SW arrive enfin au catalogue plus d’un an après son annonce à l’occasion du Mondial de Paris 2022. Une éternité qui trahirait de la difficulté de Stellantis de lancer ses modèles électriques ? La version 156 ch du nouveau moteur électrique (qui équipe la e-308 SW) avait effectivement mis un certain temps à débarquer sous le capot de la e-208 et du 2008 électrique. Mais c’est chose faite : la 308 break à batterie est bien là, et Peugeot a choisi pour le moment deux niveaux de finition.

Essai de la Peugeot e-308 : électrique peut-être, mais 308 avant tout !

A partir de 43 900 €

Habituellement, les breaks sont un peu plus chers que les berlines. Mais Peugeot a décidé de vendre la e-308 SW au prix de la berline. Le client aura donc le choix sans se demander si le surcoût du break en vaut la chandelle. Les deux niveaux de finition proposés sur la version électrique sont Allure et GT. A l’heure où nous écrivons ces lignes, le prix de la GT n’est pas encore affiché sur le configurateur, mais celui de l’Allure l’est : 43 900 €, et 42 590 € si vous optez pour l’achat par le Store Peugeot. En comptant le bonus, il faudra donc tabler sur 38 900 € hors options. Le constructeur au lion en profite pour offrir la borne de recharge à domicile et 400 € de remise supplémentaire avec un simple bon de réduction affiché sur le site.

Lisez aussi  Nouvelle Renault pour Emmanuel Macron, une surprise !

La concurrence et l’avenir du segment des breaks électriques

Pour l’heure, il est bien difficile de positionner cette e-308 SW pour le moins inédite puisque la seule concurrence est la MG5. La sino-britannique débute à 37 490 € en finition Luxury avec l’autonomie étendue à 380 km, qui est la configuration la plus proche de celle de sa rivale française. Sur le papier, la 308 break électrique est donc pour l’instant « chère » mais le segment est encore trop balbutiant pour en tirer une quelconque conclusion. Il faudra surtout observer les premiers contrats de leasing pour avoir une idée de la valeur résiduelle de cette e-308 SW qui a le champ libre devant elle : aucun break électrique n’est à l’horizon en Europe avant bien longtemps, en dehors d’une Volkswagen ID.7 Tourer qui n’a rien du tout de compact. Si vous êtes allergique au SUV et que vous souhaitez passez à l’électromobilité, voilà donc une offre intéressante.

Comparez les vraies autonomies des meilleures voitures électriques

Comparez les vraies autonomies des meilleures voitures électriques d’après notre cycle de mesures normalisé. Capacité de batterie, consommation, autonomie, on vous dit tout !