Autozen : le blog auto au cœur de l'actualité automobile

Alfa Romeo SUV Milano

Alfa Romeo : plus qu’un SUV, une marque diversifiée


En 2024, Alfa Romeo ajoutera le petit SUV Milano à sa gamme, rejoignant ainsi les modèles Tonale et Stelvio. Cependant, la marque ne se concentrera pas seulement sur les véhicules de loisirs, car les versions électriques du GTV et du Duetto devraient également faire leur retour dans la gamme.

Alfa Romeo annonce l’appellation de son futur SUV urbain, le Milano

L’actualité immédiate de la marque au trèfle, c’est l’annonce de l’appellation de son futur petit SUV urbain qui rejoindra la gamme en 2024, le Milano. Avec ce renfort qui devrait à coup sûr booster ses ventes, Alfa Romeo disposera dans son catalogue d’un trio de véhicules de loisirs. En effet, l’Alfa Romeo Milano viendra se positionner sous le Tonale, lui-même étant le petit frère du Stelvio.

Alfa Romeo oriente son catalogue vers les crossovers

Et dans cette logique de poupées russes, un modèle XXL taillé pour l’Amérique du Nord est attendu pour 2027. Mais dès l’an prochain, avec ses trois SUV pour une berline familiale, la Giulia, et une très confidentielle supercar Alfa Romeo 33 Stradale, la marque milanaise orientera encore plus son catalogue en direction des crossovers tendance.

Alfa Romeo prépare le retour des berlines

Pour autant, Jean-Philippe Imparato, le PDG de la marque italienne a récemment déclaré à nos confrères britanniques du magazine Autocar : « Je ne veux pas qu’Alfa Romeo devienne une marque de SUV même si le monde se tourne vers le SUV ». Le grand patron qui ne manque jamais l’occasion de faire une déclaration aux médias a rapidement ajouté que les berlines étaient prêtes à faire leur grand retour, l’aérodynamisme et l’électrification vont de pair.

Lisez aussi  L'Europe face à la pénurie de batteries pour voitures électriques

Le GTV et le Duetto pourraient revenir en version électrique

« Vous aurez une Giulia dans la gamme Alfa Romeo (ndlr en 2026) et pas seulement car les prochaines étapes sur lesquelles nous œuvrons actuellement sont une réponse au GTV et comment pourrait renaitre le Duetto ? »
Les mythiques coupé et cabriolet pourraient être relancés, mais pour l’instant le sieur Imparato se contente de l’effet d’annonce, c’est toujours bon pour les affaires. Il a rapidement tempéré ses propos indiquant que pour l’instant rien n’était verrouillé et validé.

Alfa Romeo prépare l’industrialisation de ses modèles électriques

On se souvient, de par le passé de renaissances pourtant annoncées, officialisées même dans le plan produit puis ensuite avortées. Dans l’état actuel des choses, le big boss a fait un état des lieux précisant que la conception des remplaçantes des Giulia et Stelvio était achevée et que l’entreprise préparait leur industrialisation dans l’usine de Cassino tout au sud de la province du Lazio.
Un site industriel qui a ouvert ses portes en 1971 et dont la capacité de production est de plus de 250 000 véhicules par an. La future Alfa Romeo Giulia sera 100 % électrique et mariera les gènes d’une berline et d’un crossover.
Elle reprendra la base technique STLA Medium tout juste étrennée par le Peugeot e-3008 et à l’instar du cousin tricolore bénéficiera d’une autonomie de l’ordre de 700 km. La future Giulia ratissera très large avec une entrée de gamme délivrant une puissance voisine de 350 ch, un cœur de gamme autour de 800 ch et au sommet de l’offre, une variante Quadrifoglio tutoyant les 1 000 ch. De quoi tenir la dragée haute et même mieux que cela face à la Tesla Model 3.

Lisez aussi  La France manquera-t-elle d'électricité pour les véhicules électriques ? Rien n'est sûr...