Autozen : le blog auto au cœur de l'actualité automobile

Mitsubishi Colt versus Renault Clio : La nouvelle est-elle différente ? Verdict au volant


Bien entendu, vous avez sûrement reconnu cette Clio qui a servi de base pour que Mitsubishi puisse proposer une citadine. Une excellente Colt, car identique à la française dans tous les aspects.

Mitsubishi fait face à la crise et décide de rester sur le marché européen

En mi-2020, alors que la crise sanitaire est à son apogée, Mitsubishi se retrouve confronté à une gamme de produits limitée, des confinements et des coûts de développement élevés. La marque se pose alors la question de quitter le marché européen. Après une longue réflexion, il est finalement décidé mi-2021 de rester présent sur le marché européen grâce à l’acquisition de produits adaptés qui éviteront la fuite des clients et des concessionnaires vers la concurrence.

Mitsubishi fait appel à Renault-Nissan et choisit de rebadger la Captur et la Clio

Appartenant à l’Alliance Renault-Nissan, Mitsubishi décide de recourir aux produits existants en attendant de développer sa propre gamme. Les modèles choisis sont le Captur et la Clio, qui seront simplement rebadgés aux couleurs de Mitsubishi. C’est dans ce contexte que nous découvrons la Colt hybride, qui est en réalité identique à la Clio, à l’exception des logos et de la calandre. Cette décision s’avère être excellente, car la Clio présente des qualités remarquables, qui la rapprochent davantage des modèles compacts que des citadines.

Lisez aussi  Peugeot Partner, Expert & Boxer restylés : les infos sur utilitaires français 2024

Performances et sobriété de la Colt hybride

La Colt hybride offre de très bonnes performances lorsque cela est nécessaire, avec un temps de 80 à 120 km/h de seulement 6,1 secondes. Elle offre également une agréable expérience de conduite en ville grâce à sa boîte de vitesses à crabots, qui fonctionne sans embrayage ni synchronisation. Cette transmission associe un moteur thermique 1.6 à 4 rapports et un moteur électrique à 2 rapports. Tous les démarrages se font en mode électrique, avec une puissance de 48 ch et un couple de 205 Nm disponibles instantanément. De plus, la batterie de 0,85 kWh permet de parcourir entre 3 et 4 km en mode zéro émission lorsque suffisamment chargée. Ce fonctionnement électrique est également fréquent sur route et autoroute, où le deuxième rapport électrique permet de rouler plusieurs centaines de mètres à 130 km/h sans solliciter le moteur thermique.

Grâce à cette hybridation, la consommation de carburant en dehors de l’autoroute est particulièrement légère, avec une moyenne de 5,4 l/100 km et seulement 4,6 l en ville. Les seuls points négatifs concernent un léger temps de réaction lorsqu’on accélère autour de 80 km/h, ainsi que des passages de vitesses légèrement lents à certains moments, en raison des 4 rapports et du besoin de recharger la batterie lorsque le niveau est bas.

Agrément de conduite et autres caractéristiques de la Colt hybride

Mis à part ces points, la Colt hybride offre une expérience de conduite agréable, avec une bonne insonorisation, un châssis efficace, une direction informative et un confort soigné. Seuls les modèles haut de gamme sont équipés de roues de 17 pouces, qui peuvent provoquer des trépidations à basse vitesse. En plus de la version hybride, la Colt sera également disponible avec un moteur 3-cylindres de 1.0 litre et 65 ch, destiné à un usage urbain, ainsi qu’une version turbo de 90 ch, plus polyvalente. Toutefois, le modèle 100 ch compatible GPL ne sera pas proposé. Comme c’est souvent le cas avec les voitures japonaises, la seule option disponible sera la peinture métallisée. Les niveaux d’équipement de la Colt sont légèrement plus élevés que ceux de la Clio, ce qui justifie ses tarifs plus élevés, à l’exception de la version 65 ch. La garantie du modèle japonais est de 5 ans, contre 2 ans pour le modèle français.

Lisez aussi  Peugeot E-205 affrontera la Renault 5 électrique d'ici 2025 !