Autozen : le blog auto au cœur de l'actualité automobile

Les 5 bides marquants de Volkswagen


La marque allemande a connu des succès mondiaux avec la Coccinelle et la Golf, mais elle a également fait face à des échecs commerciaux avec les modèles Lupo, Fox et Up qui n’ont pas su attirer leur public attendu. De plus, la Phaeton a été trop ambitieuse tandis que la Golf Country était trop imposante.

Volkswagen Phaeton (2002-2016) : un échec de taille

En 2002, Volkswagen dévoile sa limousine Phaeton au salon de Genève. Avec une longueur de 5,06 mètres en version standard, et 5,18 mètres avec l’empattement allongé, cette berline imposante témoigne des ambitions de la marque. Volkswagen souhaitait rivaliser avec les BMW Série 7, Mercedes-Benz Classe S et sa cousine Audi A8. Malheureusement, la Phaeton n’a pas hérité de la structure ASF en aluminium de l’Audi A8.

La Phaeton était équipée de moteurs V6, V8, voire même un W12 de 6.0 litres développant 450 chevaux. Elle proposait également une version diesel avec un V6 3.0 TDI de 240 chevaux et un V10 5.0 TDI de 313 chevaux. Malgré toutes ces caractéristiques, seules 84 253 unités ont été vendues en près de 15 ans de carrière, bien en deçà des 35 000 unités par an espérées par la marque.

Volkswagen Lupo (1998-2005) : dans l’ombre de la Twingo

Après le succès de la Coccinelle, Volkswagen lance la Lupo en 1998 dans l’espoir de concurrencer la Renault Twingo, qui avait été lancée 5 ans plus tôt. Conçue par Jozef Kaban, qui avait également dessiné la Bugatti Veyron, la Lupo n’a pas réussi à atteindre son objectif de 200 000 ventes annuelles. Elle a été pénalisée par l’absence de banquette arrière coulissante, un coffre trop petit de 130 litres et un prix de vente élevé.

Lisez aussi  Rentabilité de la voiture électrique vs essence: jusqu'où ça va ?

Volkswagen Fox (2003-2021) : un modèle décevant en Europe

Pour remplacer la Lupo, Volkswagen décide d’importer la Fox du Brésil en Europe. Cette décision permet à la marque de proposer des prix plus abordables que ceux de la Lupo. Cependant, la Fox ne répond pas aux attentes de qualité habituelles des voitures Volkswagen en Europe. De plus, la version à 5 portes, pourtant pertinente sur le marché européen, n’a pas été commercialisée.

La Fox était équipée de motorisations essence de 50, 60 et 75 chevaux, ainsi que de deux diesels de 60 et 70 chevaux. Malgré des prix attractifs de moins de 10 000 €, la Fox n’a pas connu le succès escompté.

Volkswagen up ! (2011-2023) : une tentative ratée

Pour donner toutes ses chances à la Volkswagen up !, la marque a présenté 11 études de style avant sa commercialisation. Elle a également proposé des variantes GTI, SUV Cross up ! et même une version électrique. Cependant, l’objectif de 650 000 ventes n’a pas été atteint, tandis qu’une Fiat Panda a dépassé le million de ventes. La Volkswagen up ! n’a pas réussi à se démarquer et à trouver sa propre identité.

Golf Country (1990-1991) : l’ancêtre du Tiguan

Avant l’essor des SUV, Volkswagen a dévoilé en 1989 le concept Golf Montana, un Golf 2 rehaussée avec une transmission intégrale. Produite en collaboration avec Steyr-Daimler Puch, la Golf Country avait pour objectif d’affronter tous types de terrains. Cependant, la production n’a duré que deux ans, avec seulement 7 735 unités vendues. Malgré son manque de succès, la Golf Country est aujourd’hui un collector.

Lisez aussi  Le futur SUV électrique BMW iX3 : une révolution en marche !