Autozen : le blog auto au cœur de l'actualité automobile

Lancia Ypsilon 2024

Lancia Ypsilon (2024) : une 208 Peugeot haut de gamme ?


La future Lancia Ypsilon ne connaît pas une vie paisible. Après avoir été repêchée dans une rivière près de l’usine Stellantis de Montbéliard suite à un accident de la route, cette citadine italienne chic fait de nouveau parler d’elle en dehors des heures officielles.

Les premières images de l’Ypsilon 2024

Les dirigeants de la marque avaient initialement tablé sur une présentation en février prochain. Mais des paparazzis visiblement bien renseignés, à moins qu’il ne s’agisse d’une fuite organisée, l’ont débusquée en plein tournage d’un film publicitaire. La Lancia Ypsilon fait sa première apparition « quasi » officielle.

Cette fois, l’Ypsilon s’y trouve bien plus à son avantage que sortie des eaux, où elle occupait la rubrique faits divers de la presse quotidienne régionale. Sa livrée bleu nuit est très valorisante même si sous certains angles il reste difficile de ne pas voir la Peugeot 208 ou encore l’Opel Corsa qui lui servent de matrice. Le becquet de toit, les rétroviseurs extérieurs, la découpe du capot sur les ailes et l’ensemble du vitrage lui donne un air de déjà-vu.

Une Peugeot 208 « restylée »

Pour autant, les designers sous la houlette de Frédéric Duvernier (ex Citroën) et de Jean-Pierre Ploué (qui chapeaute le style de l’ensemble des marques européennes de Stellantis) lui ont greffé de belles extrémités lesquelles ne manquent nullement d’originalité. La filiation avec le concept Pu+Ra HPE est manifeste ce qui permet à la marque de raconter une belle histoire et s’inspirant subtilement de son passé. Tandis qu’à bord, l’ambiance promet d’être particulièrement chic.

Lisez aussi  Comparaison des autonomies électriques du SUV compact Honda e:Ny1.

Les dessous techniques et les futurs projets

Les dessous techniques de l’auto resteront quant à eux sans surprise avec, en essence, une hybridation légère de type 48V associé au moteur à trois cylindres 1.2 PureTech de 136 ch et, en électrique, une variante de 156 ch. Lancia proposera-t-il, afin d’abaisser le ticket d’entrée, une version essence de 100 ch ? Sans doute oui, pour le marché italien, où elle reste très populaire. Affaire à suivre.

En revanche, le patron de la marque, Luca Napolitano, a d’ores et déjà annoncé, pour 2025, une version de pointe baptisée Lancia Ypsilon HF, 100% électrique qui disposera d’une puissance de 240 ch et d’un châssis affuté.

Motorisation et technologies tout juste confirmées sous le capot de la future Abarth 600 et qui servira aussi au SUV Alfa Romeo Milano. Une Ypsilon boostée indispensable pour l’image et la rendre crédible dans la sphère des petites chics ou bataillent les Mini et les Audi A1 Sportback. L’anglaise qui désormais fait le pari de l’électrique est livrable en version Cooper E forte e de 184 ch et Cooper SE qui en distille de 218.

Avec respectivement 156 et 240 ch, les Ypsilon électriques ne seront pas déboussolées. Sans oublier qu’avec une telle cavalerie sous le capot, la Lancia Ypsilon HF pourra tenir la dragée haute à l’Alpine A290. Et de leur côté, les déclinaisons wattées plus sages de l’italienne contrecarreront les plans de la Renault 5.