Autozen : le blog auto au cœur de l'actualité automobile

Kia contraint de baisser prix SUV e-Niro


Kia propose une réduction significative de 5000 € sur son SUV électrique e-Niro, sans condition, même s’il n’est pas éligible au bonus des véhicules en 2024.

Le Renault Scénic : une menace pour Kia?

Contrairement à Hyundai qui aura droit au bonus en 2024 sur son nouveau Kona EV produit en République Tchèque, le Kia e-Niro n’est pas inscrit dans la liste des modèles éligibles au bonus. Soit parce que le constructeur n’a pas encore rempli le dossier, ou tout simplement parce qu’il est produit à l’autre bout de la planète, en Corée du Sud.

Toujours est-il que le segment des SUV électriques compacts va subir un choc l’année prochaine avec l’arrivée des Peugeot e-3008 et surtout Renault Scénic, dont l’entrée de gamme tournera autour des 40 000 € hors bonus. C’est 5000 € de moins que le Kia e-Niro qui n’aura même plus le bonus. Le constructeur coréen adapte donc son offre et propose une remise exceptionnelle et sans condition… uniquement jusqu’au 31 décembre. Il faudra se dépêcher.

Le Kia Niro moins compétitif malgré tout ?

Avec la remise, le Kia e-Niro débute à 40 640 € et il n’aura donc pas le bonus, même en le commandant dès maintenant. Il fallait en effet signer un bon avant le 15 décembre et se faire livrer dans le premier trimestre 2024 pour les derniers dossiers « 2023 ». Puisque l’offre de Kia s’étend du 16 au 31 décembre, le Niro n’est plus éligible au bonus.

A ce tarif, il reste plus cher qu’un Scénic qui, lui, aura bien droit à la prime dans sa version d’entrée de gamme d’environ 40 000 €. Soit 5000 € de moins que son concurrent coréen qui offre un tout petit peu plus d’autonomie en cycle d’homologation : 420 km pour le Scénic, 460 pour le Niro.

Lisez aussi  Quelle valeur pour le VW Touareg hybride rechargeable (381 ch) en 2024 ?

Une remise temporaire pour Kia

Kia ne peut probablement pas se permettre de trop prolonger cette remise au risque de mettre à mal la valeur résiduelle du Niro et surtout les contrats de location en cours pour ceux qui auraient payé « plein » pot. C’est donc un coup de fusil que fait la filiale française du groupe, qui précise que l’offre se fait uniquement chez les distributeurs participants.

Gageons pour Kia que cette remise fera gonfler les chiffres d’immatriculation début 2024 en France sur sa gamme électrique. Mais la marque n’est-elle pas contrainte à réagir plus durablement ? Volvo EX30, Smart #1, Renault Scénic, Tesla Model Y, tous ces véhicules là seront autant voire plus compétitifs avec ou sans bonus l’année prochaine.

Comparez les vraies autonomies des meilleures voitures électriques

Comparez les vraies autonomies des meilleures voitures électriques d’après notre cycle de mesures normalisé. Capacité de batterie, consommation, autonomie, on vous dit tout !