Autozen : le blog auto au cœur de l'actualité automobile

Ineos Fusilier: un 4×4 écolo pour les baroudeurs ?


Après avoir présenté le Grenadier et sa version pick-up Quatermaster, Ineos dévoile un troisième modèle. Moins imposant que ses prédécesseurs, ce Fusilier pourrait plaire tant aux amateurs de 4×4 qu’aux amoureux de la nature…

INEOS Automotive dévoile le Fusilier, un 4×4 électrique

Même si l’automobile ne vous intéresse pas, vous avez forcément déjà entendu parler d’Ineos. Soit parce que vous aimez le vélo et que vous avez suivi l’équipe éponyme sur le Tour de France, soit parce que vous êtes féru d’actualité économique. Ineos est en effet un géant de la chimie et dirigé par son fondateur, Jim Ratcliffe, l’un des hommes les plus riches d’Angleterre et accessoirement fan de 4×4 et plus particulièrement du Land Rover Defender, ancienne version.

Création d’Ineos Automotive

Quand Sir Ratcliffe apprend que son jouet préféré va arrêter d’être fabriqué, il décide de créer le « sien » et fonde Ineos Automotive avec pour premier modèle, le Grenadier. Ce dernier décliné l’an dernier en pick-up Quartermaster est motorisé par des mécaniques BMW, s’avère un dur à cuire (lire notre essai ici) et surtout est made in France puisqu’assemblé dans l’ancienne usine Smart d’Hambach en Moselle.

Après avoir annoncé en mai 2022 sa volonté de proposer une gamme de modèles électriques, Ineos passe à l’acte en, dévoilant le Fusilier, un 4×4 baroudeur fidèle à l’esprit maison mais en « plus branché ». Une production autrichienne et de l’ADN avec le Fisker Karma.

Lisez aussi  Sur Mobile.de, bientôt plus que des voitures à acheter

Le Fusilier d’Ineos

Pour dévoiler son Fusilier, Ineos n’a pas dégainé l’artillerie lourde. Alors nous sommes allés à Londres, rencontrer ses géniteurs pour en savoir plus. Premier constat côté design, ce Fusilier ne renie pas l’esprit de la famille. Phares ronds comme des calots, silhouette taillée à la serpe, charnières de portes apparentes, il présente un style proche du Grenadier et évoque furieusement le vénérable Land Defender.

Si les dimensions officielles n’ont pas encore été communiquées, Ineos annonce que ce Fusilier sera un peu plus compact que le Grenadier lequel s’étire sur 4,90 m de long. Et il marque aussi sa différence, propulsion 100% électrique oblige, avec une plateforme de type Skateboard. De là à imaginer que ce Fusilier aurait de l’ADN en commun avec le Fisker Ocean n’a rien d’incongru puisque dans un cas comme dans l’autre, la production a été confiée à Magna Steyr dans son usine autrichienne. Seule la révélation des données techniques du Fusilier permettra de confirmer…ou pas.

Electrique…ou pas totalement

Si le réseau se développe à vitesse grand V on ne trouve toujours pas aussi facilement une borne de recharge qu’une pompe à essence sur la route. Et en pleine nature, il n’y a ni l’une, ni l’autre. Du coup, en plus d’une version 100% électrique de son Fusilier, Ineos va proposer une déclinaison équipée d’un prolongateur d’autonomie. Cette technologie permet d’employer un moteur thermique en guise de générateur afin de produire de l’électricité pour recharger la batterie et augmenter ainsi le rayon d’action. Ce choix technique a fait en son temps des émules chez General Motors (avec l’Ampera) ou BMW (avec l’i3).

Lisez aussi  MG4 électrique : quel est le meilleur choix de batterie ? 51, 64 ou 77 kWh ?

Revers de cette technologie qui évitera le coup de la panne en pleine pampa, dans cette configuration, pas sûr finalement que ce Fusilier parvienne à échapper au viseur des écolos les plus radicaux ! Blague à part, en se spécialisant dans le 4×4 baroudeur et en élargissant son offre à la propulsion électrique, Ineos répond à une réelle demande qui est en passe de ne plus être satisfaite. En effet, face aux contraintes réglementaires ou fiscales, beaucoup de constructeurs de tout terrain préfèrent jeter l’éponge en Europe. Mais jusqu’à preuve du contraire, les agriculteurs, bucherons, services de secours…auront toujours besoin de véhicules robustes aptes à quitter le bitume. Ces personnes là devront toutefois patienter puisque le Fusilier ne verra pas le jour avant 2026 selon nos informations.

Comparez les vraies autonomies des meilleures voitures électriques d’après notre cycle de mesures normalisé. Capacité de batterie, consommation, autonomie, on vous dit tout !