Autozen : le blog auto au cœur de l'actualité automobile

Habitants de l’Allier : avis tranché sur mine de lithium ?


Un récent événement public a réuni 220 personnes pour discuter d’un projet de mine de lithium à Echassières, dans le département de l’Allier (03). Au cours de cette table ronde, les participants ont exprimé leurs inquiétudes quant aux conséquences potentielles de ce chantier.

Débat public à Gannat sur l’ouverture d’une mine de lithium à Echassières

C’est dans la salle polyvalente de Gannat, que le débat public s’est tenu jeudi dernier. L’ordre du jour ? L’ouverture d’une mine de lithium à Echassières par le groupe industriel Imerys, qui prévoit de produire de l’hydroxyde de lithium pour 700 000 voitures électriques par an dès 2028. Un projet d’extraction du précieux métal visant à limiter la dépendance de la France vis-à-vis de la Chine.

Interrogations sur les emplois et les décisions déjà prises

Une longue soirée, au cours de laquelle les habitants ont exprimé leurs craintes auprès de l’industriel. Numa Bertrand, résident de Gannat, s’est ainsi interrogé sur les 1 000 emplois directs et indirects promis par Imerys, des propos relayés par l’AFP. « Quelles seront les conditions de travail ? Parle-t-on de CDI ? De CDD ? Ce seront des emplois locaux ou extérieurs ? Qu’est-ce qui est prévu pour la santé et la sécurité des salariés ? » tandis qu’un autre participant au débat rétorquait, « Parler des emplois, c’est déjà accepter le fait que le projet soit acté, j’ai l’impression que les décisions sont déjà prises ».

Préoccupations environnementales et mesures de l’industriel

Jacques Morisot, membre de l’association locale « Préservons la forêt des Colettes » a ensuite enflammé la salle avec cette intervention : la question du recyclage des batteries qui est problématique, des terres agricoles et du tourisme. Pour nous, c’est un non franc et massif ». De son côté, Imerys a rappelé « Notre préoccupation est d’empiéter le moins possible sur des terrains agricoles ou forestiers, c’est pour cela que nous avons prévu des canalisations enterrées sans emprise en surface », affirmant que 90% de l’eau utilisée pour le projet – qui nécessitera 1,2 million de m3 par an – sera recyclée. Une synthèse sera restituée à Gannat le 8 juillet. Une autre réunion finale de compte-rendu est prévue en septembre.

Lisez aussi  Premier essai du Kia EV9 : Kia's most luxurious and expensive model!

Comparaison des autonomies des voitures électriques

Comparez les vraies autonomies des meilleures voitures électriques d’après notre cycle de mesures normalisé. Capacité de batterie, consommation, autonomie, on vous dit tout !