Autozen : le blog auto au cœur de l'actualité automobile

Fin du bonus: chute des ventes d’électriques en Allemagne


En Allemagne, les ventes de voitures électriques ont connu une forte baisse depuis le début de l’année, principalement en raison de l’arrêt des incitations à l’achat. Est-ce un scénario plausible à moyen terme en France ?

Les ventes de voitures électriques en baisse en Allemagne

C’était finalement prévisible, et l’impression du mois de janvier qui aurait simplement pu être en trompe l’oeil vient en réalité de se confirmer : sans bonus à l’achat, les ventes de voitures électriques baissent. Parfois s’effondrent, comme ce fut le cas en Chine il y a deux ans avant que le gouvernement ne décide finalement de relancer les aides pour une durée déterminée afin d’éviter un écroulement du marché.

Les grandes marques allemandes retardent le tout électrique

Parfois de façon moins dramatique, mais tout de même notable. C’est effectivement ce qui se produit actuellement en Allemagne où le marché automobile continue de progresser alors que les ventes d’électriques, elles, continuent… de baisser. Un marché à 420 000 électriques en 2023 qui devrait grandement s’alléger cette année, d’autant plus que certains grandes marques allemandes ont récemment annoncé vouloir prolonger plusieurs de leurs modèles thermiques pour retarder un peu le tout électrique.

Tesla et Dacia tirent leur épingle du jeu

Le 17 décembre dernier, le bonus pour l’achat de véhicules électriques a été soudainement retiré en Allemagne, laissant craindre rapidement chez les constructeurs une baisse importante des ventes. Laquelle se vérifie déjà en ce début d’année avec deux mois de janvier et février en négatif pour les « EV ». Sur le mois dernier, il s’est vendu 5000 électriques de moins qu’en février 2023. La part de marché de cette énergie est tombée à 12,6 % en 2024 contre plus de 18 % en 2023. A ce rythme là, il faudrait plus de 20 % de parts tous les mois restants de l’année pour compenser les pertes et arriver à atteindre le niveau de l’année précédente. Impensable.

Lisez aussi  Maxus : nouvel acteur chinois en France, tarifs compétitifs ?

Dans ce marasme, deux marques continuent de tirer leur épingle du jeu : Tesla, qui représente à lui seul 22 % des ventes d’électriques en Allemagne, mais aussi Dacia qui continue de bien vendre sa Spring et Volvo qui fait une belle entrée avec l’EX30. Voilà les trois constructeurs qui ont le plus fort taux d’EV dans leurs ventes outre-Rhin. En volumes, c’est Volkswagen qui talonne Tesla et devance BMW, Mercedes et MG.

Les meilleures ventes d’électriques en 2024

Les trois meilleures ventes d’électriques en 2024 sont les suivantes : Tesla Model Y, MG4 et Skoda Enyaq. Vous noterez que cette dernière se vend mieux que ses cousines allemandes chez Volkswagen ! La Volkswagen ID.3 n’est en effet même pas dans le Top 5 des ventes, les ID.4 et ID.5 étant, en ventes combinées, derrière le SUV tchèque.

Comparez les vraies autonomies des meilleures voitures électriques d’après notre cycle de mesures normalisé. Capacité de batterie, consommation, autonomie, on vous dit tout !