Autozen : le blog auto au cœur de l'actualité automobile

DS3 Racing électrique: premiers détails sur la future bombe de DS


La DS3, un petit SUV urbain, se transformera en berline en 2026, revenant à ses origines de modèle Citroën de 2010. Elle partagera sa plateforme STLA Small avec la Lancia Ypsilon, qui offrira des versions thermiques et électriques, et prévoit une variante haute performance Ypsilon HF pour 2025. La future DS3 haute performance, succédant à la Citroën DS3 Racing, sera probablement équipée d’une motorisation entièrement électrique. En termes de design, elle pourrait adopter une peinture inspirée de la DS Penske E-Tense FE de Formule E, soulignant son engagement dans la performance et l’innovation.

Une DS3 berline pour 2026


En 2026, le petit SUV urbain DS3, né DS3 Crossback au printemps 2019, quittera la scène. Il cèdera sa place à une DS3 berline renouant avec les origines du modèle, né sous pavillon Citroën en 2010. Cette future DS3 partagera sa plateforme technique STLA Small du groupe Stellantis, évolution de l’actuelle base CMP/e-CMP, avec la Lancia Ypsilon.

La Lancia Ypsilon, une proposition polyvalente


L’italienne qui l’inaugurera dès 2024 sera proposée en versions thermiques mild hybride avec la technologie 48V associée au moteur essence à trois cylindres 1.2 PureTech ainsi qu’en variante 100% électrique forte de 156 ch. En outre, Lancia a d’ores et déjà officialisé pour 2025 une variante plus affutée dénommée Ypsilon HF qui ciblera les Alpine A290, Cupra Raval, Mini Cooper SE et Volkswagen ID.GTI pourrait fort bien ouvrir la voie à une version tonique de la DS3.

Lisez aussi  MG3, citadine hybride qui concurrence Clio et Yaris

Une héritière de la Citroën DS3 Racing


Une manière légitime de reprendre le flambeau de la Citroën DS3 Racing alter ego à l’époque de la Peugeot 208 GTi. Celle qui fut le tout premier modèle de la gamme DS disposait dans cette version en survêtement reconnaissable par ses arches de roues rapportées et par ses bas de caisses d’un moteur 1.6 THP délivrant une puissance de 202 ch laquelle fut ensuite portée à 208 ch en 2016 dans la DS3 Performance.

Une version haute performance électrique


Mais n’attendez pas de moteur 1.6 PureTech sous le capot de la future DS3 haute performance, une mécanique totalement électrique sera bien plus appropriée. Selon nos informations, la puissance de la Lancia Ypsilon HF devrait atteindre 240 ch et ses voies seront plus large de 4 cm que la version standard. La DS3 s’alignera-t-elle sur ce niveau de puissance, la question reste posée, en tout cas elle aura de quoi légitimer des extensions ajoutées sur ses ailes.

Une peinture inspirée par la Formule E ?


Pour la livrée de l’auto, une carrosserie noire réhaussée de touche orangée à l’instar de la Citroën DS3 Racing ne serait évidemment plus à l’ordre du jour. En revanche, une peinture bicolore telle celle du concept DS Aero Sport Lounge – qui donnera naissance nous parait nettement plus appropriée. Pour les teintes, un mariage reprenant les codes couleurs du bolide de course DS Penske E-Tense FE participant au championnat de Formule E semble tout à fait indiqué. La Formule E est d’ailleurs un terrain de jeu sur lequel s’affrontent déjà DS et Cupra.

Lisez aussi  Suzuki aidera Toyota à développer le SUV urbain Toyota bZ2x (2025) électrique à 100%