Autozen : le blog auto au cœur de l'actualité automobile

Bonus 2024 : des conséquences sous-estimées !


En France, environ 40 % des voitures électriques immatriculées récemment proviennent de Chine. Cela signifie que le bonus « cru 2024 » pourrait avoir des conséquences importantes.

Pourquoi le bonus/malus va devenir crucial pour les constructeurs

Le malus 2024 pourrait avoir des conséquences importantes pour certains constructeurs. En plus de devoir gérer ce nouveau barème, ils doivent également communiquer le bilan environnemental de leurs véhicules électriques au gouvernement afin de déterminer leur éligibilité l’année prochaine. Nous devrions avoir plus de clarté à ce sujet dans les prochains jours avec la publication du décret. Certains constructeurs ont déjà décidé de ne pas se soucier de ces dossiers. C’est notamment le cas de MG, qui sait que sa MG4 ne sera pas éligible en raison de sa production chinoise. Mais elle n’est pas la seule… il y en a beaucoup d’autres !

Le bonus 2024 supprimé pour de nombreuses voitures ?

Le marché des véhicules électriques en France est fortement influencé par les voitures produites en Chine (et non par les voitures chinoises, la distinction est importante).

« Grâce à une analyse des données de VIN (identifiant d’un véhicule), il est possible de suivre le lieu de fabrication d’un véhicule. Cette analyse nous permet de constater que sur les 98 modèles électriques proposés sur le marché français, 19 sont produits en Chine. En novembre, cela représente 11 935 immatriculations, soit environ 39% du marché de l’électrique du mois, contre 30% le mois dernier. »

Cette part n’a cessé de croître ces derniers mois et devrait atteindre son apogée en décembre, avant que le bonus « millésime » 2024 ne soit mis en place. Les Tesla Model Y, MG4 et Dacia Spring sont les meilleures ventes de voitures électriques en France. Ainsi, environ un tiers des ventes de véhicules électriques sont représentées par des voitures qui, théoriquement, ne bénéficieront plus du bonus en 2024. Cependant, la production chinoise ne signifie pas nécessairement que le modèle sera exclu du dispositif. Plusieurs critères, tels que l’énergie utilisée pour la production et les métaux, sont pris en compte. Nous devrons donc attendre la liste finale (qui sera disponible d’ici le printemps 2024) pour porter un jugement.

Lisez aussi  Renault R5 E-Tech break : Remplacez votre Captur !

Comparez les vraies autonomies des meilleures voitures électriques

Nous vous proposons une comparaison des véritables autonomies des meilleures voitures électriques selon notre cycle de mesures normalisé. Nous prenons en compte la capacité de la batterie, la consommation et l’autonomie pour vous fournir toutes les informations nécessaires.