Autozen : le blog auto au cœur de l'actualité automobile

Attention à la recharge si vous choisissez la Renault 5 entrée de gamme


La version de base de la R5 sera disponible en 2025 pour environ 25 000 €. Toutefois, elle aura seulement une puissance de charge de 11 kW, et pas davantage.

La complexité de la Renault 5 en tant que citadine polyvalente

La réalité est plus complexe qu’elle n’y paraît pour la Renault 5 qui est vendue aussi habitable qu’une citadine polyvalente selon Renault, mais nous avons bien constaté le contraire au salon de Genève. Les places arrière, à l’assise assez courte, ne sont pas au niveau de la Clio. Pas plus que le coffre qui affiche 277 dm3 en norme VDA. Faut-il alors réellement placer la R5 sur le segment B ? Une question que les futurs clients ne se poseront probablement pas, mais elle compte.

Des limitations en termes de charge

En 2024, n’importe quelle voiture électrique commercialisée a droit à un chargeur embarqué capable de prendre directement du courant continu et donc de se brancher sur des bornes plus ou moins rapides. Mais pas la R5 premier prix qui, à environ 25 000 €, n’offrira qu’un chargeur de 11 kW maximum (unidirectionnelle) et sans possibilité d’avoir une version 22 kW pourtant pratique au quotidien. Ni, évidemment, de possibilité de charge en courant continu. Le 22 kW a pourtant fait la force de Renault sur la Zoe. Pour les autres, évidemment, les 11 kW seront amplement suffisants. Mais pour convaincre ceux qui n’ont pas de prise dans leur garage/copropriété ou de borne à domicile (une part non négligeable des Français !), un accès à la pleine capacité des bornes 22 kW aurait été un plus non négligeable en termes de rapidité de charge. Dommage, sachant que les Fiat 500 et Peugeot e-208 proposent chacune une puissance de charge en courant continu dès le premier niveau de finition et de motorisation… mais elles sont aussi plus chères.

Lisez aussi  Citroën offre des promos de fin d'année avec « SUPER BIG DAYS »

Un usage adapté aux citadins sans accès à une prise

Et si nous évoquions l’usage qui sera fait de cette R5 entrée de gamme, c’est parce qu’une partie de ses clients seront des citadins qui n’ont pas forcément d’accès à la prise à domicile. Pour les autres, évidemment, les 11 kW seront amplement suffisants. Mais pour convaincre ceux qui n’ont pas de prise dans leur garage/copropriété ou de borne à domicile (une part non négligeable des Français !), un accès à la pleine capacité des bornes 22 kW aurait été un plus non négligeable en termes de rapidité de charge. Dommage, sachant que les Fiat 500 et Peugeot e-208 proposent chacune une puissance de charge en courant continu dès le premier niveau de finition et de motorisation… mais elles sont aussi plus chères.

Conclusion

En résumé, malgré ses prétentions en tant que citadine polyvalente, la Renault 5 présente certaines limitations en termes d’habitabilité et de capacité de charge. Ces limitations peuvent être contraignantes pour les citadins qui n’ont pas accès à une prise à domicile et qui recherchent une charge rapide. Cependant, pour ceux qui disposent d’une prise dans leur garage ou d’une borne à domicile, les 11 kW proposés seront suffisants. Il est donc important de prendre en compte ces facteurs avant de choisir la Renault 5.