Autozen : le blog auto au cœur de l'actualité automobile

Test d’autonomie de la Peugeot 208 électrique 156 ch par -0°C !


Pour son restylage, la Peugeot e-208 a fait appel à un moteur électrique et une batterie légèrement améliorés. Cette version 2.0 est uniquement disponible en finition GT et nous l’avons testée par temps froid.

L’optimisation des plate-formes multi-énergies chez Stellantis

Les nouveautés électriques chez Stellantis ne doivent pas faire oublier que sur certains segments, les marques du groupe font avec les moyens du bord. Comprendre l’optimisation de plate-formes multi-énergies qui fonctionnent aussi bien avec des moteurs à combustion qu’avec des moteurs électriques. Une flexibilité qui permet certes de réduire les coûts d’industrialisation mais qui se paye aussi cash côté efficience face à certains concurrents qui font usage de bases techniques exclusivement électriques. Nos mesures indépendantes le confirment régulièrement : sans être décevants, les modèles électriques du groupe Stellantis ne sont jamais les références de leurs catégories respectives.

La mise à jour technique de la Peugeot 208 électrique

Ce qui n’empêche pas les ingénieurs de se creuser les méninges pour optimiser l’acquis. La Peugeot 208 a donc bénéficier, à l’occasion de son récent restylage, d’une mise à jour technique afin d’offrir plus d’autonomie sur la variante électrique en finition “GT”. La capacité utile de de sa batterie est en effet passée de 46 à un peu plus de 48 kWh tandis que le moteur électrique, d’une autre provenance, voit sa puissance grimper à 156 ch au lieu de 136. Plus que la vingtaine de chevaux supplémentaires, il nous tardait de vérifier les progrès d’autonomie. Pour ce faire, nous avons fait subir à “notre” 208 nos traditionnels cycles ville route et autoroute sur notre base de Montlhéry. A ceci près que ces nouveaux essais ont été faits au tout début du mois de janvier, lorsque les températures n’excédaient que très rarement 0 degrés…

Lisez aussi  Volkswagen ID.7 GTX : berline électrique puissante avec 340 ch.

Une nette amélioration d’autonomie

Dans ces conditions plutôt violentes pour les batteries – qui consomment une énergie considérables pour se stabiliser autour de 20 degrés –, la 208 s’en est bien tirée. En ville, nous avons parcouru 320 km avant que l’accumulateur ne rende les armes. A titre de comparaison, nous n’avions même pas atteint 310 km en plein été avec la version 136 ch. Une nette amélioration qui se confirme sur les autres cycles où la 156 ch fait aussi bien que la 136 ch alors que les températures négatives impliquent une surconsommation de l’ordre de 20 à 25 %…

Les autonomies comparées des Peugeot 208 136 et 156 ch

Mesure Peugeot e-208 136 ch par 27 degrés Peugeot e-208 156 ch par 0 degré
Autonomie ville 309 km 320 km
Autonomie route 257 km 254 km
Autonomie autoroute 190 km 197 km

Comparez les vraies autonomies des meilleures voitures électriques d’après notre cycle de mesures normalisé. Capacité de batterie, consommation, autonomie, on vous dit tout !