Autozen : le blog auto au cœur de l'actualité automobile

Renault Captur 2024 : essai de l’hybride 145 ch, restylée


Le Captur met en avant ses qualités tout en conservant son caractère familial, grâce à son nouveau design, sa technologie de pointe et ses suspensions améliorées. Il propose même une finition Esprit Alpine, pour apporter une touche d’aventure à sa version hybride, très sage et toujours très recommandable, qui est testée ici.

Renault Captur 2024 : Un restylage bienvenu

Renault profite de cette année pour apporter un petit coup de jeune à son SUV urbain, le Captur. Lancé en 2019, le Captur fête ses cinq ans et se voit offrir un restylage de mi-carrière afin de rester compétitif face à une concurrence de plus en plus importante. Inspiré du design des modèles Scénic et Rafale, le Captur adopte un capot relevé et horizontal ainsi qu’une calandre dotée de motifs en relief. Les optiques horizontales ajoutent à son allure moderne, tout comme les jantes de 19 pouces et les parements de gris spécifiques sur les boucliers de la finition Esprit Alpine.

Un intérieur ergonomique, mais moins pratique

L’intérieur du Captur reste sobre et efficace, avec un écran central installé en mode portrait. Toutes les versions bénéficient désormais d’une dalle de 10,4 pouces animée par une télématique de dernière génération signée Google. La finition Techno offre également un combiné d’instruments numérique en 10,25 pouces. Cependant, la principale nouveauté réside dans la disparition des trois molettes sous l’écran central, remplacées par une rangée de boutons. Cette nouvelle organisation permet un rangement supplémentaire sous la forme d’un petit bac pour smartphone. Les sièges avant offrent également de nombreux espaces de rangement, idéal pour une voiture familiale.

Lisez aussi  Skoda Enyaq 85x : plus de puissance et d'autonomie, même prix !

Un habitacle pragmatique et des aides à la conduite intuitives

Le Captur se démarque par son pragmatisme et ses fonctionnalités bien pensées. La nouvelle touche « my safety switch » située à gauche du volant permet de configurer jusqu’à six aides à la conduite en deux pressions successives. Cette fonctionnalité intuitive permet de s’affranchir des multiples sous-menus pour régler les aides électroniques. Parmi les autres améliorations, on note des matériaux revus et l’apparition d’un drapeau bleu-blanc-rouge sur la finition Esprit Alpine. À l’arrière, la banquette coulissante sur 16 cm permet de moduler l’espace entre les occupants de la banquette et le coffre.

Des motorisations variées pour tous les besoins

Le Captur propose différentes motorisations pour répondre à tous les besoins. L’entrée de gamme est assurée par le TCe 90, suivi d’une version GPL de 100 ch. Les amateurs de transmissions automatiques auront le choix entre la version micro-hybride 160 EDC et la « full hybride » E-Tech 145. Cette dernière voit son prix baisser considérablement et offre une conduite douce et économique. Cependant, malgré des relances convenables, cette motorisation hybride ne se révèle pas très performante lorsqu’il s’agit d’exploiter le châssis optimisé. Néanmoins, le Captur reste un SUV stable et rassurant en toutes circonstances, avec un bon rapport qualité-prix et des prestations à jour pour une fin de carrière réussie.