Autozen : le blog auto au cœur de l'actualité automobile

Renault affirme qu’aucune voiture électrique ne serait possible sans bonus


Selon Luca de Meo, président de l’association des constructeurs européens d’automobiles et PDG du groupe Renault, le marché des véhicules électriques serait beaucoup plus difficile sans le soutien des subventions publiques.

La Chine revoit sa politique d’aides à l’achat de véhicules électriques

La Chine avait un temps essayé de réduire drastiquement les aides à l’achat de véhicules électriques. La conséquence ne s’est pas fait attendre : les ventes ont rapidement plongé. Le gouvernement a donc revu sa copie pour continuer de soutenir une filière qui a pourtant près de 20 ans en Chine.

Les aides à l’achat de véhicules électriques dans le monde

Partout dans le monde, la voiture électrique bénéficie d’aides plus ou moins directes et de niches fiscales lui permettant d’avoir un avantage compétitif face aux véhicules thermiques à l’achat. Mais la croissance ne serait-elle pas un peu trop artificielle ?

En novembre, les parts de marché de l’électrique dans les immatriculations neuves françaises étaient de 20 %. Une franche progression rendue possible par un bonus pouvant atteindre 7000 € pour les foyers les plus modestes, et par une énergie électrique restant bon marché à domicile.

Luca de Meo, le patron de Renault, plaide pour le maintien des aides

Luca de Meo, dans son manifeste pour l’Europe, a expliqué qu’il fallait accentuer les efforts sur le déploiement des bornes indispensables à la croissance du véhicule électrique. Tout comme… les aides publiques. La mobilité électrique a cette particularité qu’elle a besoin d’énormes coups de pouce des Etats pour se démocratiser.

Et Luca de Meo, patron de Renault, insiste : « le marché de l’électrique n’est pas naturel, il faut l’aider. Dans tous les pays où les aides ont diminué, la demande a chuté ». Les gouvernements sont prévenus !

Lisez aussi  Le Citroën Berlingo Van joue à la 2CV

L’année prochaine, le groupe Renault ne risque rien puisque la totalité de ses véhicules sont produits en Europe, à l’exception de la Dacia Spring qui perdra son bonus. Mais l’entreprise en est consciente et l’accepte sans broncher, préparant la suite avec la nouvelle Twingo.

Importance de la mesure de l’autonomie réelle des voitures électriques

Comparez les vraies autonomies des meilleures voitures électriques d’après notre cycle de mesures normalisé. Capacité de batterie, consommation, autonomie, on vous dit tout !