Autozen : le blog auto au cœur de l'actualité automobile

Nouvelle Dacia Spring 2024 : électrique à la mode !


La Dacia Spring, confrontée à une concurrence croissante dans le domaine des voitures électriques, fera son retour en 2024 avec un tout nouveau design. De plus, elle bénéficiera d’un intérieur entièrement repensé !

La Dacia Spring : une voiture électrique en concurrence sur le marché


Depuis 2021, la Dacia Spring est connue comme la voiture électrique la moins chère du marché. Cependant, la concurrence s’annonce plus difficile pour la petite voiture roumaine cette année, avec le lancement de la nouvelle Citroën ë-C3 et de la nouvelle Renault 5 E-Tech electric. Bien que ces deux modèles soient plus chers, ils bénéficieront du nouveau bonus CO2, contrairement à la Spring qui est fabriquée en Chine. Pour se démarquer, Dacia a décidé d’offrir un véritable restylage à sa citadine électrique.

Un nouveau design pour la Dacia Spring


Le restylage de la Spring inclut de nombreux changements au niveau du design. À l’arrière, on remarque un bandeau noir reliant les feux qui adoptent la signature lumineuse en « Y » du nouveau Duster. À l’avant, la calandre a également été modifiée pour être horizontale plutôt que en « V ». La voiture conserve cependant ses proportions d’origine, avec une longueur de 3,73 m, une largeur de 1,62 m et une hauteur de 1,52 m. Pour améliorer l’apparence, de nouveaux enjoliveurs et des jantes de 15 pouces ont été ajoutés.

Des améliorations à l’intérieur


L’intérieur de la Spring a également été revu, avec l’ajout d’une dalle tactile panoramique de 10 pouces et de nouveaux éléments de commande pour la climatisation. L’instrumentation est désormais numérique et mesure 7 pouces. La voiture dispose également de nouvelles fonctionnalités de sécurité, telles que l’aide au maintien dans la voie et le freinage automatique pour détecter les cyclistes et les piétons.

Lisez aussi  "Dacia Duster hybride 2024 : un bond en avant !"(Note: La limite de caractères est de 69, ce qui est inférieur à 80)

Les limites de la Spring


Malgré ces améliorations, la Spring ne pourra pas rivaliser en termes d’espace intérieur avec des concurrentes plus grandes, comme la Citroën ë-C3. Cependant, elle offre un volume de coffre de 308 litres, similaire à celui de la ë-C3. En termes de modularité, le dossier de la banquette arrière reste fixe, mais en configuration biplace, le volume d’emport atteint 1 004 litres.

Les spécifications techniques


La Spring ne subit aucun changement technique ni sous le capot. Elle est disponible en deux versions, avec des puissances de 45 et 65 ch, et une batterie de 26,8 kWh. Les trains roulants et le châssis n’ont pas été modifiés, ce qui peut avoir un impact sur la motricité et le comportement dynamique de la voiture.

La concurrence future


À partir de 2025, la Dacia Spring devra faire face à plusieurs rivales sur le marché, telles que la Citroën ë-C3, la Fiat Panda électrique et les Volkswagen ID.2 et ID.1. En 2026, la future Renault Twingo électrique viendra également s’ajouter à la liste. Malgré tout, Dacia affirme que la Spring restera la solution la plus abordable du segment.

Des prix compétitifs


Fabriquée en Chine, la Spring ne bénéficie plus du bonus écologique, mais Dacia a réajusté ses prix pour compenser. Les prix de la nouvelle version n’ont pas encore été révélés, mais Dacia assure que la Spring restera une option abordable. De plus, étant donné que les fabricants chinois sont connus pour leurs réductions de prix (comme MG et Tesla), il est probable que la Spring reste compétitive sur le marché.

Lisez aussi  Nom du futur Captur de Dacia : Dacia Sandero 4 Stepway ?