Autozen : le blog auto au cœur de l'actualité automobile

Mazda prévoit 8 nouveaux véhicules électriques d’ici 2030, avec l’aide de Toyota.


Pour le moment, la marque d’Hiroshima ne propose qu’un modèle électrique dans son catalogue. Mazda fera appel à l’expertise de Toyota.

Mazda prévoit d’élargir sa gamme de véhicules électriques d’ici 2030

Le constructeur automobile japonais, Mazda, n’a actuellement qu’un seul modèle électrique dans sa gamme, le Mazda MX-30. Cependant, la marque a des projets ambitieux pour l’avenir. Selon Masahiro Moro, le PDG de Mazda, la marque prévoit de proposer entre 7 et 8 modèles électriques d’ici 2030, représentant entre 25 et 40 % de ses ventes. Mais comment compte-t-elle réaliser cette transition en si peu de temps ?

Une approche prudente envers l’électrification

Contrairement à d’autres constructeurs, Mazda n’a pas précipité son entrée dans le marché de la voiture électrique. La marque a jugé que la demande pour ce type de véhicules était incertaine. Moro affirme d’ailleurs que les clients actuels recherchent des solutions alternatives, en dehors des véhicules électriques à batterie. C’est pourquoi Mazda a décidé de développer une gamme de véhicules électriques qui répondent à ces besoins.

Le futur de la gamme électrique Mazda

Les futurs modèles électriques de Mazda seront développés et commercialisés par la nouvelle division e-Mazda. Ils seront construits sur une plateforme évolutive et les premiers modèles devraient être lancés entre 2025 et 2027. Selon Automotive News, la gamme se concentrera initialement sur les multisegments et proposera des architectures à un ou deux moteurs.

En ce qui concerne les détails techniques des batteries, Mazda n’a pas encore donné d’informations précises. Cependant, la marque a déjà établi des partenariats avec des entreprises comme Panasonic et Envision AESC Japan. De plus, depuis 2020, Mazda collabore avec Toyota et Panasonic dans une coentreprise de batteries appelée Prime Planet Energy & Solutions (PPES).

Lisez aussi  Pourquoi acheter rapidement l'ancienne Toyota C-HR hybride - 3 raisons

Une collaboration avec Toyota

Pour réduire les coûts d’investissement liés au développement de ses véhicules électriques, Mazda compte sur l’expertise de Toyota. En effet, les systèmes électroniques et logiciels développés en partenariat avec Toyota seront utilisés dans les futurs véhicules électriques de Mazda à partir de 2026. Selon Moro, cette collaboration permettra d’économiser entre 70 et 80 % des coûts totaux d’investissement par rapport à une démarche en solo. Pour lui, il s’agit d’une approche collaborative nécessaire dans le domaine de l’électromobilité.