Autozen : le blog auto au cœur de l'actualité automobile

La Renault 5 E-Tech serait-elle plus belle en thermique ?


Le véhicule électrique, grâce à ses batteries situées dans le plancher, conserve une allure élevée que les designers cherchent à atténuer en utilisant des éléments de style SUV. Même si la Renault 5 E-Tech 100 électrique possède des attraits charmants, elle ne peut échapper à cette règle. Nous l’avons imaginée dans une version essence pour éliminer ces désagréments.

Une Renault 5 E-Tech avec des proportions singulières

Contrairement à la Peugeot 208, la Renault 5 E-Tech repose sur une plateforme dédiée, ce qui lui donne des proportions particulières. Avec l’accumulateur logé dans le plancher, la voiture a un aspect haut sur pattes, ce qui a obligé les designers à ajouter des éléments de SUV pour équilibrer sa stature visuellement. En réalité, la Renault 5 E-Tech mesure 1,50 m de haut, ce qui est comparable à la hauteur d’un SUV urbain Peugeot 2008 (1,53 m) et même plus élevé qu’une Peugeot 408 (1,48 m). En comparaison, les Peugeot 208 et E-208 mesurent 1,43 m. De plus, la Peugeot 208 est plus longue avec une longueur de 4,05 m contre 3,92 m pour la Renault 5, ce qui n’aide pas non plus.

Une Renault 5 thermique dans l’esprit de l’ancienne

C’est paradoxal que les constructeurs promettent que l’électrique offre une grande liberté en termes de design, grâce à un empattement plus long et des porte-à-faux réduits, ce qui permet aux stylistes de créer des lignes dynamiques et équilibrées. Cependant, la présence de batteries dans le plancher contraint la hauteur de caisse.

Nous avons imaginé une Renault 5 100% thermique, avec des proportions plus proches d’une berline que d’un SUV. Un retour aux sources en quelque sorte, dans l’esprit de l’ancienne Renault 5 née en 1972. La juxtaposition « virtuelle » des deux versions est troublante. La Renault 5 thermique, plus proche du sol et sans les arches de roues qui réduisent les dimensions des jantes, paraît plus longue, plus large et mieux chaussée que sa version électrique.

Lisez aussi  Renault R5 E-Tech break : Remplacez votre Captur !

Le choix stratégique de Renault

Renault n’a pas prévu de proposer une version thermique avec une morphologie différente de sa Renault 5 E-Tech électrique. Ce serait absurde d’un point de vue industriel. Il sera plutôt la Renault Clio 6 qui remplira ce rôle, avec une posture basse et dynamique, à l’opposé du style SUV de la Renault 5. La Renault Clio 6 sera en concurrence avec la Peugeot 208 restylée, tandis que la troisième génération de la Peugeot 208 arrivera en 2026, coexistant avec la Renault 5 E-Tech.