Autozen : le blog auto au cœur de l'actualité automobile

La France inquiète face à l’autonomie des voitures électriques !


Les voitures électriques sont perçues comme ayant une autonomie faible, ce qui inquiète les Français. Les personnes interrogées témoignent de leur attachement aux véhicules thermiques, qu’ils préfèrent d’occasion et à essence.

Le choix des conducteurs français pour leur prochain véhicule

Le spécialiste de l’entretien automobile Speedy vient de publier les résultats de son dernier sondage commandé auprès d’Opinionway. Ce sondage portait notamment sur le choix que nos concitoyens feraient lors de l’achat de leur prochain véhicule.

Attachement des conducteurs français à la voiture thermique

Les conducteurs français ont clairement démontré leur attachement à la voiture thermique. En effet, un véhicule essence d’occasion est le premier choix pour 42% des personnes interrogées.

Réserves persistantes concernant le véhicule électrique

Les réserves relatives au véhicule électrique persistent, aussi bien en matière d’autonomie que concernant le déploiement des infrastructures dédiées. Parmi les sondés ayant un permis de conduire, 86% émettent des réserves sur l’autonomie des véhicules électriques. De plus, 82% des Français interrogés redoutent le manque de bornes de recharge pour véhicules électriques.

Les principaux freins au passage à l’électrique

Pour 9 sondés sur 10, le facteur économique (le prix à l’achat) est le principal frein au passage à l’électrique. De plus, 73% des personnes interrogées doutent de l’impact environnemental positif de la voiture électrique face au dérèglement climatique.

D’autres chiffres intéressants ont été révélés par ce sondage. Par exemple, 44% des Français interrogés soutiennent l’efficacité des ZFE (Zones à faibles émissions) dans la lutte contre la pollution de l’air. De plus, 1 Français sur 2 interrogé a déjà fait face à un problème de temps de réparation trop long pour réparer son véhicule. En outre, près de 3 sondés sur 10 disent avoir déjà manqué d’un garagiste à proximité pour faire réparer leur véhicule. Enfin, plus de 3 sondés sur 4 pensent que les garagistes font payer plus cher l’entretien d’un véhicule électrique et seulement 1 Français sur 2 interrogé pense que son garagiste est capable de réparer une voiture électrique.

Lisez aussi  Vacances à venir - les pannes fréquentes sur la route ?

Ces résultats mettent en évidence les préoccupations et les hésitations des conducteurs français concernant le passage à la voiture électrique. Malgré les avancées technologiques, il semble que la transition vers l’électrique soit encore freinée par des problèmes d’autonomie, de bornes de recharge, de coûts et de manque de confiance dans les réparations.