Autozen : le blog auto au cœur de l'actualité automobile

Découvrez le nouveau vélo électrique au design surprenant : Orbea Diem.


Orbea réintroduit le Diem du passé, mais cette fois-ci en version électrique et en aluminium. Cependant, qu’est-ce qui se cache sous cette étrange apparence aux formes inhabituelles ?

Orbea présente son nouveau vélo Diem : un vélo urbain connecté et intégré

Orbea, l’un des principaux acteurs de la mobilité douce, se distingue en tant que coopérative où les salariés sont à la fois acteurs et actionnaires. Ce fabricant de vélos basé au Pays-Basque est réputé pour son innovation et a été l’une des premières marques à proposer une personnalisation poussée des couleurs de ses cadres VTT et route. Aujourd’hui, Orbea se tourne vers les vélos urbains connectés et entièrement intégrés. Une tendance qui se démocratise sur un marché saturé et en difficulté. Présentation du Diem.

Un cadre original pour plus de confort

Le Diem adopte une configuration de cadre unique qui repose sur le principe du ressort à lames des voitures. Contrairement à d’autres modèles similaires, tel que le Sirrus de Specialized, le Diem est entièrement en aluminium et présente des soudures bien polies et camouflées. Sur le papier, l’idée est d’apporter une certaine tolérance verticale et donc davantage de confort. Cependant, cela peut potentiellement affecter le rendement en modifiant constamment la distance entre la selle et l’axe pédalier. Orbea cherche à faire du Diem un vélo original qui se démarque sur le marché. Reste à savoir s’il s’agit uniquement d’un coup marketing ou si cela apporte réellement des avantages en termes d’usage.

Une intégration totale pour une esthétique soignée

D’une longueur relativement courte et replié, le Diem est particulièrement adapté à un usage urbain. Orbea a fait le choix d’une intégration complète avec des durites de freins et des gaines dissimulées dans la douille de direction à l’avant. Cela offre un aspect esthétique très soigné, mais peut compliquer l’entretien car il sera nécessaire de les déconnecter pour changer les roulements de direction, ce qui entraîne des coûts supplémentaires lors des révisions. En plus des gaines, d’autres éléments tels que l’éclairage et la béquille sont également intégrés de manière discrète. Le Diem propose en option un éclairage feu de croisement/pleins phares, similaire à celui d’une voiture. Un porte-bagage arrière est inclus de série, tandis que celui à l’avant est en option.

Lisez aussi  Renault's Mobilize Limo: Electric sedan fails to gain traction with taxis and ride-hailing apps

Moteurs Shimano et boîte à variation continue

La gamme Diem se compose de trois modèles : Diem 10, Diem 20 et Diem 30. Comme c’est souvent le cas chez Orbea, plus le chiffre est élevé, plus le modèle est abordable. Les deux premiers modèles sont équipés d’une batterie de 630Wh, tandis que le Diem 30 est équipé d’un pack de 540Wh. Malheureusement, la batterie est fixée dans le cadre et n’est pas amovible. Orbea affirme que cela permet de la protéger contre le vol, mais en cas de vol complet du vélo, la batterie sera également emportée.

En ce qui concerne la motorisation, les vélos Diem sont équipés du moteur Shimano EP801, la dernière version de la gamme EP8 offrant un couple de 85 Nm. Le Diem est également équipé d’une transmission à variation continue de chez Enviolo, commandée sans fil. Cette combinaison, de plus en plus présente sur les vélos électriques haut de gamme, permet d’éviter les entretiens réguliers de la transmission par dérailleur.

Prix et disponibilité

Voici les prix des différents modèles de l’Orbea Diem :
– Diem 10 : 5 599 €
– Diem 20 : 4 599 €
– Diem 30 : 3 799 €