Autozen : le blog auto au cœur de l'actualité automobile

Décarbonation transport routier longue distance : stations relais en avant


Un test de deux ans a été lancé pour décarboner le transport de marchandises longue distance entre Avignon et Lille. Jusqu’à 16 camions participeront à cette expérimentation.

Expérimentation de camions écologiques pour le transport routier longue distance

Une expérimentation révolutionnaire de camions roulant au gaz ou à l’électricité vient d’être lancée entre Avignon et Lille, sur une distance de 900 kilomètres. Cette initiative, qui vise à proposer une alternative au diesel pour le transport routier de marchandises, est mise en place grâce à quatre stations relais le long du trajet, équipées de bornes de recharge électrique et de pompes d’avitaillement en biométhane (bioGNV).

Un test grandeur nature rassemblant trois acteurs

Cette expérimentation est le fruit d’une collaboration entre le logisticien Ceva Logistics (groupe CMA CGM), Engie – fournisseur de gaz et d’électricité – et Sanef, concessionnaire des autoroutes empruntées pour ce test.

Un dispositif évolutif

Le fonctionnement de cette expérimentation est le suivant : à chaque étape de ravitaillement, les remorques sont détachées puis attachées au camion tracteur du segment suivant, dans une optique similaire aux anciens relais de poste avec les chevaux. Cette expérience a démarré le 20 novembre et est prévue pour durer deux ans. Elle a commencé avec quatre camions roulant au bioGNV, exploités par FDE Transports. Ce nombre devrait progressivement augmenter jusqu’à atteindre 16 camions, dont 12 seront électriques.

Implication des enseignes Intermarché et Heineken

Les enseignes de distribution Intermarché et Heineken participent également à ce projet en confiant certains chargements à ces camions écologiques. Cela démontre leur engagement en faveur du transport routier plus responsable sur le plan environnemental.

Lisez aussi  PDG de Renault veut rétablir citadines abordables en Europe