Autozen : le blog auto au cœur de l'actualité automobile

Bike by wire : un vélo électrique hybride à la manière de Toyota


Une entreprise allemande a mis au point ce kit qui permet d’obtenir un vélo électrique révolutionnaire, sans aucune connexion mécanique entre le pédalier et la roue.

Un système révolutionnaire pour les vélos électriques


Le système proposé par l’équipementier Schaffler est un véritable game-changer dans le monde des vélos électriques. En effet, il permet de supprimer toutes les liaisons mécaniques traditionnelles, telles que la chaîne, le dérailleur ou la courroie, en utilisant une technologie de conversion de signal analogique/numérique.

Le fonctionnement de ce système est simple : lorsque vous pédalez, un boîtier enregistre l’effort que vous produisez et le transmet au moteur de la roue arrière via un câble électrique. Ainsi, vous n’avez plus besoin d’éléments mécaniques encombrants. De plus, ce système permet également de récupérer de l’énergie au freinage, ce qui est un avantage non négligeable.

Une collaboration fructueuse avec Heinzmann


Ce système, développé en collaboration avec Heinzmann, comporte un générateur dans le boîtier de pédalier. Ce générateur ajuste la résistance pendant le pédalage, ce qui permet de régler celle-ci selon ses propres exigences. L’énergie produite par les jambes est ensuite interprétée par le système, qui fait tourner le moteur de la roue arrière en conséquence.

En cas de pente trop raide, la petite batterie du système assiste la force des jambes pour continuer à avancer. Et inversement, lorsque la force du pédalage est supérieure à celle requise pour avancer, le surplus d’énergie est stocké dans la batterie.

Une adaptation sur différents types de véhicules


Le système « Free Drive », comme il est appelé, s’adapte sur un grand nombre de véhicules légers électriques. Son avantage principal réside dans le fait qu’il ne nécessite aucune liaison mécanique. De plus, il offre une réduction considérable des coûts d’entretien, car il ne présente aucune usure mécanique externe.

Lisez aussi  Voitures électriques ou rechargeables ? Les Japonais restent réticents.

Les seules pièces d’usure sont les roulements internes du générateur/pédalier, similaires à ceux que l’on trouve sur tout véhicule électrique. Cela en fait un choix idéal pour les gestionnaires de flottes de vélos électriques. D’ailleurs, l’équipementier Schaffler a commencé à fournir ce système à certains clients, notamment pour des vélos cargo électriques.

En conclusion, le système développé par Schaffler et Heinzmann représente un véritable pas en avant dans l’industrie des vélos électriques. Sa suppression des liaisons mécaniques traditionnelles et sa capacité à récupérer de l’énergie font de lui une solution innovante et prometteuse pour l’avenir de la mobilité électrique.