Autozen : le blog auto au cœur de l'actualité automobile

Audi A5 Avant (2024) : découvrez les lignes finales de la nouvelle remplaçante de l’Audi A4 break.


L’Audi A4 Avant sera remplacée par l’Audi A5 Avant, dont la présentation est prévue pour 2024. Les contours de ce nouveau modèle sont déjà connus.

Un aperçu du prototype de la future Audi A5 Avant

Il y a quelques jours, nos chasseurs de scoop ont repéré en Allemagne un prototype encore partiellement camouflé de la future Audi A5 Avant, qui remplacera l’Audi A4 break l’année prochaine. Ce dernier, au catalogue depuis novembre 2015, a subi un restylage au printemps 2019. La marque aux anneaux a décidé de donner des numéros pairs à ses modèles électriques et des numéros impairs à ses modèles thermiques.

Un décamouflage dans les détails

Nos paparazzis ont donc trouvé une berline noire au design dynamique, qui révèle déjà des détails intéressants tels que des poignées de portes affleurantes et une bande lumineuse horizontale traversant le bas du hayon. Ce dernier présente une forme originale rappelant un peu celle de l’Audi A4 berline de type B5, qui était au catalogue de 1994 à 2001 et qui a pris la relève de l’Audi 80 à l’époque.

L’illustrateur russe Nikita Chuiko, travaillant pour le média Kolesa.ru, s’est appliqué à révéler le design final de la voiture. Armé de sa palette graphique et du logiciel de retouche d’images Photoshop, il a dessiné les phares, la grille de calandre et bien sûr les feux arrière de la voiture. Un éclairage qui rappelle un peu celui de sa grande sœur, l’actuelle Audi A7 Sportback.

Dans les détails, cette Audi A5 Avant arbore une découpe de capot discrète qui n’est pas visible lorsque le véhicule est vu de profil. C’est un assemblage valorisant et haut de gamme que l’on retrouve également sur la Peugeot 508. En revanche, l’actuelle Audi A4 a un capot qui recouvre les ailes avant, ce qui n’est pas gênant sur une voiture sombre, mais crée une ligne disgracieuse sur un modèle clair. Cela nécessite donc une nervure symétrique sur l’aile arrière pour équilibrer le design. Ce sont de petites évolutions qui, comme d’habitude chez Audi, ne révolutionnent pas le genre et ne rendent pas obsolète le modèle sortant, qui reste encore moderne.

Lisez aussi  Alfa Romeo veut un SUV électrique de 1 000 ch+