Autozen : le blog auto au cœur de l'actualité automobile

Arrivée en France : une marque allemande lance des utilitaires électriques


Un spin-off de mobilité de l’Université technique de Munich, situé en Bavière, a récemment reçu un financement conséquent afin de propulser son innovation vers de nouveaux objectifs et, par conséquent, de la développer jusqu’en France.




L’expansion de la start-up Evum Motors en France

Evum Motors: des utilitaires électriques compacts

La start-up Evum Motors, fondée en 2017, s’est distinguée en développant des utilitaires à quatre roues 100 % électriques qui pourraient faire un tabac en milieu urbain pour une bonne raison : sa compacité.

L’expansion d’Evum Motors en Allemagne

Mais avant d’arriver en France, voyons tout de même ce qui se passe outre-Rhin. L’entreprise a donc obtenu une levée de fonds d’environ 20 millions d’euros, ce qui coïncide avec une période cruciale pour l’agriculture en Allemagne. Car oui, en Allemagne, ces véhicules ont aussi été conçus pour le marché agricole.

Actuellement donc, des milliers d’agriculteurs protestent contre la suppression des subventions au diesel, une mesure perçue comme une réponse budgétaire à la crise économique. Face à cela, Evum Motors offre une alternative prometteuse en présentant des véhicules utilitaires électriques robustes capables de transporter plus d’une tonne de charge. Pas de quoi remplacer des tracteurs, mais pour le petit transport, ce type de produit pourrait intéresser les agriculteurs.

L’Evum eCar en quelques chiffres

Le fleuron de la gamme d’Evum est un utilitaire électrique appelé « aCar ». Il se distingue par sa capacité à soulever plus d’une tonne de charge sur sa zone de chargement. Sa polyvalence s’étend aux travaux agricoles et aux transports lourds, avec la capacité de tirer des remorques pesant jusqu’à 1,5 tonne. Malgré sa robustesse, l’aCar promet d’être plus léger et plus maniable que les utilitaires conventionnels.

Lisez aussi  En 2023, les marges de Tesla ont littéralement dégringolé.

Avec des dimensions réduites (moins de 1,6 mètre de large et moins de 2 mètres de haut), l’aCar est conçu pour s’adapter à l’environnement urbain, y compris les ruelles étroites, les trottoirs et les parkings exigus. Ce véhicule peut bénéficier de plusieurs configurations : plateau, bâche et cadre, fermé ou benne ouverte. L’aCar est proposé avec deux tailles de batteries (16,5 et 23 kWh), offrant une autonomie annoncée de respectivement 82 à 120 km. Le prix de départ pour l’Evum aCar est fixé à 33 990 euros.

Un vrai intérêt en France ?

Evum a déjà conquis des marchés comme la Belgique, l’Italie ou encore l’Espagne, et le constructeur met désormais le cap sur la France. En 2024, le Evum compte étendre sa présence dans l’Hexagone, tant du point de vue de la distribution que par le biais de partenariats avec des acteurs technologiques et industriels locaux. Cette expansion stratégique survient dans un contexte où le marché européen des véhicules utilitaires légers électriques affiche une croissance nette, avec une hausse de 27,9 % en 2022.

Fait intéressant également, dans le conseil d’administration du constructeur, nous retrouvons un nom bien connu en France, celui de Vincent Cobée, ancien patron de Citroën et ancien dirigeant chez Renault-Nissan. Un homme qui connaît particulièrement bien le marché français.