Autozen : le blog auto au cœur de l'actualité automobile

Citroën SpaceTourer (2024): Uniquement électrique – Erreur ?


La nouvelle version de la « navette » SpaceTourer de Citroën est lancée avec uniquement un moteur électrique de 136 ch, qui est associé à deux packs de batteries. Quant au puissant diesel de 180 ch, il est désormais réservé aux marchés situés en dehors de l’Union européenne.

Stellantis décide de supprimer les versions thermiques des ludospaces


En 2022, Stellantis a pris la décision de supprimer toutes les versions thermiques des ludospaces du groupe et de ne proposer que des versions électriques. Cette décision a été faite malgré le fait que la majorité des ventes étaient encore constituées de variantes thermiques. Alors que les entreprises et artisans peuvent toujours acheter des versions diesel des utilitaires, les particuliers n’ont d’autre choix que de se tourner vers l’électrique. Cette décision a été contestée, notamment par Citroën, mais les chiffres montrent que les immatriculations du SpaceTourer ont considérablement chuté depuis 2021.

Le restylage du SpaceTourer en version électrique


Le SpaceTourer, version « civile » du Jumpy, subit un restylage qui ne propose qu’une version électrique. Le restylage comprend une chirurgie esthétique au niveau de la face avant, ainsi que des portes coulissantes motorisées et mains libres, une lunette arrière ouvrante et deux longueurs différentes pour répondre à tous les besoins. Les professionnels pourront se satisfaire de la version électrique, mais cela ne sera probablement pas le cas pour les particuliers qui auront seulement le choix d’un moteur électrique de 136 ch avec deux batteries différentes offrant des autonomies respectives de 224 et 350 km. Cependant, la recharge rapide du « e-SpaceTourer » est limitée à 100 kW en courant continu et 11 kW en courant alternatif, et il n’y a pas de possibilité de charge à 22 kW.

Lisez aussi  Quels sont les points forts de la Citroën C5 X ?

Une version BlueHDI de 180 ch pour les marchés hors d’Europe


Finalement, le communiqué mentionne que le SpaceTourer sera proposé en version BlueHDI de 180 ch avec une boîte automatique à 8 rapports, mais uniquement pour les marchés hors d’Europe. Les ventes du ludospace ne devraient donc pas redécoller en Europe, d’autant plus que le prix de l’e-SpaceTourer dépasse largement les 50 000 €. En attendant, Citroën projette de relancer le Berlingo thermique, laissant ainsi planer le doute sur l’avenir du SpaceTourer.