Autozen : le blog auto au cœur de l'actualité automobile

Citroën C3 2023 : Nouvelle version avec un look, des moteurs et un habitacle revisités, mais toujours aussi maligne !


Adieu aux formes arrondies, bienvenue au style mini-SUV ! La Citroën C3 connaît une transformation complète tout en conservant son positionnement astucieux avec des prix abordables et une gamme variée de motorisations, allant des moteurs thermiques aux modèles entièrement électriques.

Citroën mise sur l’accessibilité et des tarifs attractifs avec la nouvelle C3

Depuis quelques années, Citroën met l’accent sur l’accessibilité et les prix abordables plutôt que sur le luxe. La nouvelle C3 en est un exemple concret. En version électrique ë-C3, le constructeur annonce une autonomie de plus de 300 km pour moins de 25 000 €, et même une version à moins de 20 000 € à venir. Une véritable prouesse qui rendrait la Dacia Spring (20 800 €) trop chère en comparaison. De plus, avec une production européenne et la possibilité de fabriquer des batteries en Allemagne, la C3 a toutes les chances de bénéficier d’un bonus étatique l’année prochaine.

Différentes motorisations au choix

L’ë-C3 sera lancée avec une batterie de 44 kWh, offrant 113 ch et une autonomie de 320 km selon l’homologation WLTP. Les détails sur la version à moins de 20 000 € restent encore flous, mais il est fort probable qu’elle ait une batterie moins puissante pour justifier la différence de prix. Par ailleurs, Citroën proposera également une version thermique avec le moteur 1.2 PureTech de 100 ch en boîte manuelle, ainsi qu’une version micro-hybride 48V du même moteur avec une boîte automatique à double embrayage.

Lisez aussi  Nom du prochain SUV Citroën, similaire au Renault Arkana, révélé.

Un nouveau design inspiré des SUVs

Pour sa nouvelle génération, la C3 abandonne ses formes rondes pour adopter un style inspiré des SUVs et des crossovers. On retrouve ainsi une garde au sol surélevée (16,5 cm pour les modèles électriques et 19,5 cm pour les thermiques). Malgré cette apparence plus grande, les dimensions de la voiture n’évoluent que légèrement. En revanche, la hauteur est augmentée de 9,3 cm par rapport à la génération précédente. Le design devient plus sérieux, bien que quelques touches de couleurs et un toit contrasté en blanc ou en noir apportent une touche d’originalité.

Finition basique mais équipement complet

Le prix bas de la C3 se reflète dans la finition intérieure qui privilégie les matériaux durs mais bien assemblés. Cependant, l’équipement n’est pas pour autant négligé. La voiture est équipée d’un affichage tête haute, d’un volant chauffant, d’un pare-brise dégivrant, d’un chargeur à induction, entre autres options. L’espace à bord est correct, mais l’étroitesse de la voiture donne une sensation plus cosy qu’aérienne. De plus, l’ouverture des portes arrière est petite, ce qui peut compliquer l’accès à bord pour les adultes de grande taille. Enfin, le coffre de 310 dm³ n’est pas le plus spacieux du marché et son seuil de chargement haut peut rendre difficile le transport d’objets lourds.

Un confort prometteur et une commercialisation prévue au printemps

La nouvelle C3 promet de ne pas faire mal au porte-monnaie tout en offrant un confort appréciable. Les amortisseurs à butées hydrauliques, spécialité de Citroën, sont présents pour garantir une conduite douce. La commercialisation de la voiture est prévue au printemps prochain, ce qui permettra de juger des améliorations apportées au comportement de la voiture.

Lisez aussi  La Citadine électrique Citroën ë-C3 : portrait de la voiture vendue 23 300 € avant bonus