Autozen : le blog auto au cœur de l'actualité automobile

Lamborghini Urus restylé : 800 ch, 950 Nm de couple, passage à l’hybride rechargeable !


Ce n’est pas la première fois qu’une Lamborghini est hybride, cependant, l’Urus n’a d’autre choix que d’opter pour l’électrification lors de son restylage.

Lamborghini Urus : Un succès inattendu

Plus de 10 100 l’année dernière. Il y a une décennie, personne n’aurait osé parier sur le fait que Lamborghini soit capable de vendre autant de voitures. Mais, lancé en 2018, le SUV Urus a fait entrer le constructeur transalpin dans une nouvelle dimension, en lui permettant de toucher de nouveaux clients, lesquels ont commandé, et de loin, la majorité des taureaux écoulés par l’usine de Sant’Agata Bolognese l’an dernier (plus de 6 000). Et cela devrait durer.

Un restylage majeur pour l’Urus

Tout d’abord parce que le constructeur a mis le paquet avec un restylage donnant un tel coup de jeune à l’Urus qu’il devrait inciter ses riches fans à sortir de nouveau le chéquier pour s’offrir la dernière nouveauté, facturée environ 270 000 €. Capot, hayon, boucliers, à l’avant comme à l’arrière, tout change, y compris bien sûr la signature lumineuse. L’habitacle de l’Urus est lui aussi remis à jour, avec notamment un nouvel écran central tactile de la même taille que le compteur numérique (12,3 pouces). Lamborghini promet aussi davantage de possibilités de personnalisation via son programme Ad Personam, où l’on trouve par exemple des jantes de… 23 pouces !

Le SUV hybride rechargeable Urus SE

Mais le plus gros changement pour le SUV italien, c’est la possibilité de le faire désormais rouler sans un bruit à l’électricité, avec la version hybride rechargeable baptisée SE. Selon Lamborghini, ce PHEV serait ainsi capable de parcourir jusqu’à 60 km grâce à une grosse batterie de 25,7 kWh (capacité brute), et ce, à une vitesse maximale de 130 km/h. Chassez le taureau, il revient au galop car l’engin peut aussi croquer le 0 à 200 km/h en 11,4 s et atteindre 312 km/h ! En mariant un moteur électrique de 192 ch intégré à la boîte de vitesses à huit rapports au V8 4.0 biturbo, l’Urus SE développe, en cumulé, 800 ch et 950 Nm de couple. Selon nos informations, l’Urus SE est plus lourd de 180 kg que la version 100 % thermique (soit près de 2 400 kg), sachant que les organes électriques pèsent au total 200 kg, mais que Lamborghini a réussi à gagner 20 kg par ailleurs. Afin de compenser cet embonpoint, Lamborghini annonce avoir retravaillé la transmission intégrale.

Lisez aussi  L'électromobilité facilitée par l'hybride

Un nouveau différentiel arrière géré par électronique et un embrayage multidisque central assurent une gestion affinée du couple entre les essieux, avec un tempérament privilégiant le caractère “propulsion”. On ne demande plus qu’à le vérifier, sachant que le mode « Rally » ultra efficace et jouissif sur l’Urus Performante, avec beaucoup de couple sur l’arrière et un ESP très permissif, n’est plus proposé ici. Mais sait-on jamais, il pourrait revenir sur une future prochaine version PHEV encore plus affûtée !