Autozen : le blog auto au cœur de l'actualité automobile

Toyota Prius dévoile son côté sauvage au salon de Tokyo


La Toyota Prius nouvelle, dotée de lignes affûtées, suscite l’intérêt des « tuners ». Au salon de Tokyo, une version sportive est présentée.

La Toyota Prius 4ème génération : un changement radical dans tous les domaines

Apparue en 2022, la quatrième génération de la Toyota Prius a pris un virage à 180 degrés. Avec son style de berline basse ou de coupé à 4 portes et sa motorisation hybride rechargeable de 225 ch, elle offre une nouvelle esthétique et de meilleures performances. Ces nouveautés ont inspiré de nombreux préparateurs spécialisés.

La Prius « tunnée » par Toyota

Toyota a présenté un prototype officiel de la « Toyota GR Prius » lors des 24 Heures du Mans 2023. Baptisée Toyota Prius 24h Le Mans Centennial GR Edition, cette voiture arbore un kit carrosserie en carbone très audacieux.

Le constructeur a davantage misé sur l’aspect extérieur et n’a pas révélé si des modifications mécaniques avaient été apportées. Il se pourrait donc qu’elle dispose d’une mécanique similaire à celle de la Toyota GR Corolla. L’avenir nous dira si le projet en restera là.

La Prius « bolidée » par Kuhl Racing

Le tuner Kuhl Racing a également réalisé une version radicale de la Toyota Prius, présentée lors du Tokyo Auto Salon. Ce spécialiste, qui a des implantations en Chine, aux États-Unis ainsi qu’au Japon, propose déjà des kits de tuning pour d’autres modèles tels que la Nissan R35 GT-R, la Mazda MX-5 ND, la Toyota 86 et les précédentes générations de la Toyota Prius.

Après être passé entre les mains de Kuhl Racing, la nouvelle Toyota Prius arbore une peinture dorée étonnante, notamment au niveau des poignées de portes. La voiture est très basse et dispose d’un kit carrosserie large. Les extensions d’ailes, bien intégrées à l’ensemble, renforcent son allure. De plus, les bas de caisse composés de lames donnent à la voiture un aspect plus sportif et la suspension pneumatique permet une proximité avec le sol. Les jantes d’origine de 18 pouces ont été remplacées par un set forgé Kula de 20 pouces. À l’arrière, un becquet discret contraste avec les six sorties d’échappement. Quant à la mécanique, nous ne savons pas si elle a été modifiée.

Lisez aussi  La galère n'est pas finie pour recharger sa voiture électrique en entreprise