Autozen : le blog auto au cœur de l'actualité automobile

Mobilité en révolution : l’avenir de la voiture partagée.


La mobilité de demain est façonnée par la génération Z qui redéfinit la liberté de mouvement en préférant l’utilisation partagée du véhicule plutôt que sa possession. Cela représente un changement de paradigme important.

Une nouvelle vision de la mobilité émerge dans les centres urbains

Dans les grands centres urbains, une nouvelle vision de la mobilité est en train de se développer. Cette vision favorise des moyens de transport différents, adaptés aux besoins individuels. Selon une récente étude de Kantar, l’autopartage, le covoiturage et la location longue durée gagnent en importance, en particulier pour les véhicules légers et électriques.

La génération Z privilégie les solutions de partage

Selon une étude de Kantar, la génération Z, née entre 1997 et 2010, montre un fort intérêt pour les solutions de partage. Cette génération, qui a grandi à l’ère numérique, utilise largement les applications de mobilité partagée. Elle privilégie l’optimisation de ses trajets en termes de confort, de durée, de coût et de durabilité.

Les défis liés à cette transition

Cependant, ce changement de paradigme implique des changements de comportements qui ne sont pas sans conséquence. En parallèle de cette transition, certains comportements évoluent de manière préoccupante. Il y a notamment un manque de civisme qui a poussé Renault à cesser l’activité de sa filiale d’autopartage Zity dans la capitale. Malgré cela, la génération Z se tourne vers de nouveaux modes de consommation de la mobilité, principalement pour des raisons économiques mais aussi écologiques.

Lisez aussi  Mazda continue d'étudier le moteur rotatif en version hybride !